100 joueurs arrêtés pour avoir joué illégalement en Russie

300€ Bonus de Bienvenue

Profitez de l'Offre !

La nouvelle fait grand bruit cette semaine dans le milieu du jeu et plus particulièrement du côté de celui des casinos. En effet, 100 personnes ont été arrêtées pour avoir joué illégalement en Russie. Nous avons poussé plus loin les investigations sur Roulette.be pour vous en dévoiler bien plus sur cette affaire intéressante sur le côté obscur du jeu.

Et puisque nous sommes du côté sombre du jeu, nous vous dévoilerons en seconde partie une autre toute nouvelle affaire qui fait parler d’elle également en ce début de semaine, à savoir celle autour de quelques personnes qui, avec leur complice qui n’est autre que le croupier, ont été prises en train de tricher sur une table de baccarat au Maryland.

Le comité d’investigation Russe attaque

« Investigate Committee of Russia » (ICR), que l’on peut traduire par « le comité d’investigation Russe » a effectué un assez beau coup de filet cette semaine en mettant une centaine de personnes en détention pour avoir organisé et fondé un vaste réseau de jeu d’argent totalement illégal à Moscou. Il aura fallu une longue période d’enquête pour aboutir à ce résultat que nous allons vous faire à présent découvrir.

Une longue enquête

Comme nous venons de vous l’annoncer, ce réseau de casinos clandestins a donc été démantelé par les autorités russes après une très longue période d’enquête. On ne parle pas ici de mois, mais de plusieurs années. Pour arriver à ce résultat, il aura fallu aux enquêteurs fouiller un peu partout dans le pays et surtout perquisitionner plus de 80 maisons et établissements professionnels.

Mais il faut savoir également qu’un nom en particulier ressort dans ce dossier. En effet, parmi les 100 personnes arrêtées, on retrouve un célèbre leader dans la criminalité russe. Il s’agit en fait de A. Bazhanov, très connu sur le continent russe et surtout dans le milieu du grand banditisme.

L’ICR était le principal intervenant dans cette opération, mais était aussi en association avec d’autres importantes institutions et organisations qui ont pour vocation de lutter contre la criminalité en Russie. Ces organismes se sont donc regroupés intelligemment pour coordonner et surtout mener à bien l’opération qui voit donc la mobilisation de ces grandes organisations porter ses fruits ce mois-ci.

Une organisation parfaite

Si l’organisation était parfaite du côté des enquêteurs, elle ne l’était pas moins pour autant du côté des contrevenants qui, de manière concrète, avaient tout simplement créé un réseau de 15 casinos trempés dans la magouille. Des casinos qui ont bien été gérés et qui profitaient d’une installation très sophistiquée. Une preuve ici que les 100 personnes impliquées étaient de vrais intellectuels, car il fallait être plutôt judicieux pour pouvoir fonder et gérer ces 15 casinos dans l’ombre. Des établissements que les grands investigateurs de Russie ont eu en effet un peu de mal à découvrir. Et pour se faire, les criminels ont carrément fondé cette organisation illégale par l’intermédiaire d’un bookmaker, quant à lui légal, car ils l’ont eux-mêmes créé en respectant la législation en vigueur.

Si tous les membres de ces casinos, sans exception, vivent tous dans le luxe, c’est tout simplement parce que ces casinos recueillent des millions par mois. Une facilité provoquée par le fait que cette activité était totalement illégale, et que l’organisation qui trempait dans son fonctionnement ne payait donc bien évidemment pas de taxes. C’est la raison principale qui place ses membres dans une place privilégiée et leur permet de profiter d’un assez bon et confortable rythme de vie.

Il faut dire que les activités ont très bien été organisées et que chaque membre a donc rempli de manière correcte et structurée ses propres fonctions. Lorsqu’on décortique son fonctionnement, on a l’impression de se retrouver face à une société où les membres fonctionnent en respectant une hiérarchie stricte et où l’on peut facilement déceler une séparation des fonctions et des rôles à jouer. Certains qui travaillent dans ces casinos utilisent des appareils de haute technologie pour dissimuler leurs activités, ce qui a fortement ralenti les investigations des enquêteurs qui peuvent cependant être, à ce jour, satisfaits de leur travail. Ils viennent de justifier leur paye en ayant réussi à démanteler une organisation fondée par de vrais professionnels.

Une autre affaire illégale au Maryland

Une autre affaire, à un moindre niveau, mais tout aussi intéressante, a eu lieu récemment et fait les gros titres de la presse spécialisée dans le jeu. Il s’agit d’une tricherie sur une table de baccarat au Maryland. Quelques personnes ont été prises la main dans le sac en train de tricher sur une table de baccarat au Maryland, avec l’aide et la complicité d’un des croupiers. Nous allons vous expliquer ce qu’ils ont fait pour obtenir plus de 1 million de dollars, usant de techniques de triche incroyables et de stratagèmes illégaux plutôt ingénieux.

Ming Zhang est le croupier qui est intervenu dans le jeu. Venant d’Alexandrie en Virginie, ce dernier a été reconnu pour ses talents de croupier au baccarat. Mais il faut bien avouer que personne à l’époque ne pouvait s’imaginer qu’il étendrait sa réputation un peu partout autour du monde pour une autre pratique bien moins louable que celle de distribuer des cartes dans un casino. En effet, cette solide réputation et place de croupier au jeu du baccarat ne l’a pas empêché de commettre des méfaits punis par la loi. Ming profitera en effet de la confiance des joueurs et des responsables de l’établissement, au risque à présent de devoir très certainement passer de nombreuses années en prison. Sans oublier également que sa fameuse licence professionnelle lui sera retirée et qu’il ne pourra plus exercer pour le coup ce métier de croupier.

Une stratégie bien rodée

Les compères ont fait preuve d’une organisation vraiment pointilleuse. Une stratégie qui leur permettra quand même de toucher la somme de plus de 1 million de dollars. Mais le concept était plutôt simple : lorsque les cartes ont été mélangées et mises dans le sabot, ces dernières n’ont plus du tout été mélangées avant que la distribution sur la table ne soit terminée. De ce fait, le croupier a coopéré avec d’autres joueurs complices assez facilement. Il leur exposera tout simplement ce que contenait le sabot, permettant ainsi bien évidemment aux joueurs de gagner à chaque coup. Des victoires qui se montreront un peu trop successives et suspicieuses certainement, et qui sèmeront alors le doute auprès des autres joueurs qui alerteront légitimement la direction.

On ne connaît pas à ce jour quel établissement a été victime de cette tricherie, mais des rumeurs gravitent autour du MGM National Harbor. Mais après l’enquête, on apprend également que ce n’est pas la première fois que Ming Zhang se trouve dans de sales combines. En effet, ce croupier avait déjà été inculpé pour avoir triché avec un joueur seulement deux mois avant les faits d’accusation. Il avait reçu à l’époque 1 000 dollars de la part de son complice à la table de jeu.

Mais dans cette grosse affaire que nous venons de vous dévoiler, il ne s’agit plus de 1 000 malheureux petits dollars, mais bel et bien d’une magistrale somme de 1 046 650 dollars. Ce croupier véreux risque donc jusqu’à 5 ans de réclusion criminelle et nous vous reparlerons certainement de cette affaire en début d’année prochaine dans nos tribunes, car la décision du tribunal sera publiée le 31 janvier 2019. Une affaire qui est donc à suivre.

25 Spins & jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !