Des millions générés par les jeux de hasard au Maroc

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'Offre !

Nous allons nous tourner aujourd’hui du côté du continent africain et nous pencher sur les jeux de hasard qui génèrent en fait des millions au Maroc. Il faut dire que les jeux d’argent et de hasard attirent effectivement des millions de personnes à travers le monde, dont le Maroc qui ne profite donc pas uniquement que d’une image de paradis à touristes.

Petit bilan sur le secteur du jeu au Maroc

Nous sommes en mai 2019 et il est donc temps de revenir un peu sur l’année précédente et de faire le bilan sur ce qu’a rapporté le secteur du jeu en 2018 dans ce pays du Maghreb.

Nous sommes donc ici en plein cœur d’un secteur qui a engrangé pas moins de 849 millions de dirhams. Une somme pharaonique qui provient des mises des joueurs et qui est le résultat d’un rapport fiable et officiel qui a été publié par la SGLN, la Société de gestion de la loterie nationale.

De plus en plus d’offres de jeux

En effet, au Maroc les offres sont incontestablement de plus en plus nombreuses et le marché des jeux de hasard et des paris reste donc un domaine en constante progression. Il s’agit ici d’un secteur qui affiche des bénéfices vraiment satisfaisants pour les opérateurs ; que ce soit du côté du loto, du keno, du Chrono, du Totofoot, du Pickn’Play, du Cote&foot ou encore du Loto. Comme vous pouvez le constater au travers de ces quelques exemples de jeux proposés sur le territoire, les produits de jeux ne manquent pas pour satisfaire l’ensemble des parieurs marocains.

Il faut savoir ensuite que les mises des joueurs ont donc atteint 849 millions de dirhams selon la Société de gestion de la loterie nationale sur toute l’année 2018 ; ce qui représente des gains conséquents qui quant à eux représentent au moins 60 % du marché. Un très beau marché qui s’élève de son côté à 510 millions de DH. Tout comme il est important de souligner qu’il s’agit en fait ici d’une très belle hausse de 23 % l’année dernière, qui justifie largement le fait que les opérateurs deviennent de plus en plus nombreux à investir des millions pour proposer aux parieurs des prestations à la hauteur de leurs attentes.

Mais pas d’histoire de gains et de gros sous sans parler en contrepartie de dépenses. On sait donc que les charges de fonctionnement et d’investissement s’échelonnent quant à elles à 32 millions de DH. Du côté promotion et marketing on retrouve une campagne publicitaire et de distribution qui a forcément également un coût puisqu’elle requiert 108,5 millions de DH ; ce qui représente en fait 13 % des recettes. Enfin, nous ne pouvons parler également gros gains sans parler de la rubrique fiscale. La TVA et les droits de timbre totalisent environ 60 millions de DH, soit 7 % de la Loterie nationale.

Une forte croissance sur le marché marocain

Il est intéressant de noter que, comme la plupart des exploitants de casino et de jeux de hasard, une partie des bénéfices est dédiée à la collectivité et aux diverses associations sur le territoire qui se partagent donc une belle somme qui atteint 140 millions de DH.

C’est ainsi que l’on peut constater aujourd’hui que le marché marocain des jeux de hasard et des paris sportifs engrange un chiffre d’affaires de 9 milliards de DH au total, concluant ici une forte croissance. Cette dernière s’explique en fait par l’engouement soudain des Marocains pour les jeux d’argent. Ils affichent ouvertement la couleur : ils espèrent gagner le jackpot et faire fortune.

Mais quels sont les jeux préférés des Marocains ?

Il est très facile de répondre à cette question. En haut de la liste on retrouve les paris hippiques. Les courses de chevaux sont très appréciées dans le pays et ce secteur reste un business à part entière qui est géré par la SOREC, à savoir la Société royale d’encouragement du cheval. Il s’agit ici d’une entreprise qui reste le leader du secteur et qui ne détient en fait pas moins de 70 % du marché. Ce qui lui permet de profiter de quelque 540 points de vente pour les tickets et de 28 agences.

Pour conclure, sachez que les paris sportifs représentent 20 %, alors que la loterie nationale représente quant à elle 10 %. Mais il faut également bien prendre en compte que parmi les principaux exploitants, on retrouve un groupe italien ! En effet, c’est la firme Sisal qui assure l’exploitation du marché depuis janvier 2019. Un très beau business remporté après avoir obtenu une concession de 10 ans.

Nous avons donc la preuve aujourd’hui, avec ce bilan très positif, que les jeux de hasard poursuivent leur ascension au Maroc. Le secteur profite d’un élargissement de la gamme de jeux et surtout du lancement de nouveaux produits qui vont débarquer dans les années à venir et certainement convaincre encore quelques milliers de joueurs.

Un nombre de joueurs justement qui augmente, nous permettant même de découvrir aujourd’hui des utilisateurs de plus en plus jeunes. Et il faut bien avouer que le marché est plus rentable que jamais sur le sol marocain avec l’avènement des jeux en ligne comme ceux que vous pouvez retrouver sur des casinos comme Casino777.be ou encore Circus.

Bonus de Bienvenue 300% jusqu'à 60 €

Profitez de l'Offre !