Bientôt le retour des tournois de poker dans les cercles

300€ Bonus de Bienvenue

Profitez de l'Offre !

Pour faire simple et bref, nous vous annonçons aujourd’hui que les tournois de poker reviennent en 2019 du côté des établissements de jeux de nos chers voisins français. Il faut dire que le milieu a été particulièrement bousculé ces derniers mois avec par exemple, le 26 septembre dernier, le Cercle Clichy-Montmartre qui a été fermé. La cause ? Tout simplement une injonction du service des courses et jeux qui a alors empêché les passionnés de poker d’avoir l’occasion d’organiser des tournois. Mais si nous vous parlons de ce sujet aujourd’hui, c’est parce que les choses devraient bientôt changer au cours de l’année prochaine, selon des informations recueillies dans les médias par notre rédaction.

Du renouveau dans les règles

De nouvelles règles sont évidemment mises en place depuis la fermeture du Cercle Clichy-Montmartre. Ce n’est donc pas pour rien que trois repreneurs soient à ce jour particulièrement désireux de faire revivre l’établissement de Clichy-Montmartre.

Mais il faut savoir cependant que la réouverture d’un tel endroit devra dépendre de quelques critères bien définis. Parmi ces derniers, il faudra que l’établissement se dote d’un nouveau statut et respecte une nouvelle réglementation en vigueur. Il faut bien avouer que ces réformes ne sont pas là par hasard, le lieu ayant essuyé une assez mauvaise gestion significative. De plus, l’endroit a profité d’une réputation peu glorieuse durant un certain temps. Et c’est donc particulièrement dans cette optique qu’une nouvelle législation a été instaurée depuis janvier 2018. Nous avons abordé plusieurs fois le sujet ces derniers mois sur Roulette.be et le changement se fait dorénavant de plus en plus ressentir ces dernières semaines.

L’objectif de ce renouveau dans la législation consiste justement à se passer du statut associatif qui régissait alors les cercles de jeu. De ce fait, il paraissait logique que le ministère de l’Intérieur s’oriente dans un autre sens, histoire d’appliquer une norme semblable à celle des casinos. Concrètement, cela signifie que les clubs de jeux verront le jour dans les prochains mois à venir, mais avec un statut proche de celui des maisons de jeu.

Des exploitants mis à contribution

Mais ces modifications obligent donc chaque exploitant à trouver des solutions fiables aux problèmes de sécurité en vue de mettre en pratique cette nouvelle formule, mais aussi d’apporter un soin particulier à la traçabilité des fonds pendant les transactions financières et à l’addiction de certains joueurs. Mais la bonne nouvelle pour ces établissements réside dans le fait que le gouvernement français leur autorise, en plus de proposer des prestations de jeux, de profiter d’un autre secteur très juteux. La loi prévoit en effet d’autoriser les paris sportifs dans ces clubs de jeux.

Ce n’est donc pas pour rien que plusieurs exploitants sont en lice actuellement pour aménager de nombreux clubs de jeux au cœur de Paris. On notera même que le Paris Élysées Club, rue Marbeuf, a déjà été inauguré. Un établissement qui accueille déjà aujourd’hui sa clientèle depuis son ouverture en avril.
Il s’agit ici d’un très bel établissement qui propose à ses joueurs des tables de Cash Game avec des limites de mises que l’on peut qualifier d’assez conséquentes.

Mais vous vous doutez bien que la concurrence sera rude et que d’autres établissements tenteront de se partager le gâteau. Une autre structure devrait donc également ouvrir ses portes au mois de décembre prochain. Il s’agira en fait de l’Imperial Club Paris, qui sera situé dans le 13e arrondissement de Paris et qui proposera également du Cash Game et des jeux de contrepartie.

Des gros groupes sur le sentier de la guerre

Il faut avoir les reins solides pour gérer et administrer ce genre d’établissement dans la capitale française. C’est bien pour cette raison que, parmi les opérateurs en lice, on retrouve des géants de l’industrie du jeu comme le groupe Barrière et Ardent qui comptent bien profiter de cette aubaine qui leur est donnée ici, histoire de se démarquer assez efficacement de leurs concurrents de poids comme Partouche ou encore JOA.

En ce qui concerne le premier, le groupe Barrière, son club de jeu sera implanté sur les Champs-Élysée. Il comprendra un minimum de 20 tables de poker qui nous promettent la probable mise en place de rencontres passionnantes autour de partie de cartes. Et c’est d’ailleurs à cette occasion que Lucille Denos, l’organisatrice du tournoi Barrière Poker Tour, informe que l’établissement réserve aux passionnés un certain nombre de compétitions dans les mois à venir.

En ce qui concerne Ardent, le second groupe bien de chez nous, ce dernier compte inaugurer son établissement au premier semestre 2019. Cet établissement sera donc situé idéalement Boulevard Murat, à quelques mètres du parc des Princes. Il s’agit ici d’un club qui bénéficiera d’une surface de plus de 1 000 m². Un moyen idéal ici qui lui permettra d’attirer les amateurs, mais aussi de nombreux professionnels du secteur.

Il ne fait aucun doute ici que, si vous habitez du côté de Paris et que vous aimez les jeux de hasard ou les tournois de poker, vous pourrez trouver votre plaisir. Vous savez à présent que 2019 annonce donc la mise en place d’un très bon terrain de jeux pour vous et pour tous les touristes qui pourront visiter la capitale française et jouer légalement en même temps…

Premier dépôt 200% jusqu'à 300€

Profitez de l'Offre !