Phil Hellmuth le joueur de poker à fort caractère

25 Spins & jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

Phillip J. Hellmuth est né le 16 juillet 1964 à Madison dans l’État du Wisconsin. C’est actuellement un joueur de poker professionnel qui est membre du Poker Hall of Fame. Et s’il est présent dans ce panthéon des légendes vivantes et disparues, c’est en partie parce qu’il a été le 15 mai 1989, titré le plus jeune joueur à gagner le tournoi principal des WSOP alors qu’il n’avait que 24 ans.

L’ascension de Phillip J. Hellmuth Jr.

Très en vogue tout au long de son début de carrière et remportant de nombreux bracelets, il déçoit un peu le public qui le suit en 2004 et 2005 lors des éditions des WSOP. Mais il reviendra alors en force en 2006 dans le tournoi mondial, lorsqu’il remportera alors son dixième bracelet lors du #No Limit Hold’em 1 000 $ rebuy. Il se retrouvait alors à l’époque à égalité avec des légendes du poker comme Johnny Chan ou encore Doyle Brunson. Mais il ne s’arrêtera pas là en si bon chemin puisqu’il rempilera lors de l’édition 2007 des WSOP, en remportant un onzième bracelet lors du No Limit Hold’em 1 500 $, battant ainsi un record. Il battra ensuite son propre record de gain en emportant le 11 juin 2012 son douzième bracelet dans le Razz 2 500 $ ainsi que la somme de 182 793$. Ce titre fut particulier pour lui, car il fût son premier obtenu dans une autre variante que le hold’em.

Phillip J. Hellmuth, l’homme des records

Il ira ensuite remporter son treizième bracelet aux WSOP Europe, marquant ici une avance de trois bracelets sur ses poursuivants dans le classement des champions du titre. Mais il ne se cantonne pas à être l’homme au plus grand nombre de bracelets. Il détient également le record du nombre de places payées aux WSOP avec pas moins de 118 places en 2016. Il se place ainsi devant Erik Seidel et ses 101 places, et pousse même le comble à détenir le plus grand nombre de tables finales jouées pour un total de 59.

Nous vous annoncions qu’il était l’homme des records et ce n’est pas pour rien, car si vous vous imaginez qu’il s’est arrêté là…vous vous trompez largement. Il a effectivement aussi obtenu le record du joueur ayant obtenu le plus grand nombre de secondes places aux WSOP 2011, dont une seconde place au lucratif Player’s Championship au coût de cinquante mille dollars de droit d’entrée. Le poker a fait la fortune de ce joueur qui a gagné, suite à un bilan des gains en 2016, 13 593 288$ aux WSOP tout au long de sa carrière, le plaçant ainsi à la cinquième place sur la liste des joueurs ayant accumulé le plus d’argent lors des WSOP. Plus récemment, il remportera ensuite son quatorzième bracelet au Razz 10 000 $ lors des WSOP 2015.

Le WPT…bête noire de Phillip J. Hellmuth ?

Si Hellmuth n’a encore jamais gagné de World Poker Tour à ce jour (WPT), il rentre cependant dans les « places payées » à pas moins de neuf reprises. Il participera même à deux tables finales de ce tournoi et terminera quatrième au No Limit Hold’em 3 000 $ du WPT en 2000. Semblant être un peu sa bête noire, ce tournoi ne semble pas vouloir lui concéder une victoire et il finira ensuite troisième du No Limit Hold’em 10 000 $ du WPT à Foxwoods en 2003, au WPT by The Book en 2004 et au WPT Bad Boys of Poker en 2006. Même s’il n’a jamais encore remporté un seul WPT, il peut se vanter avoir cependant cumulé une belle petite somme d’argent avec aujourd’hui 691 109 $ de gains lors des tournois du WPT pour neuf places payées et trois tables finales.

Les autres tournois de Phillip J. Hellmuth

Phillip J. Hellmuth est un vrai challenger qui aime relever tous les défis, et surtout les gagner. Est-ce la frustration de ne jamais remporter un WPT qui le pousse à toujours vouloir plus de titres ? On ne le sait pas, mais en tous cas il a été le champion de la troisième saison des Late Night Poker et a remporté le premier National Heads-Up Poker Championship en 2005. Le total de ses gains en tournoi s’élève à 19 300 000 USD et il est actuellement huitième au classement des plus gros gagnants en tournois.

Les activités liées au poker de Phillip J. Hellmuth

Comme de nombreux joueurs professionnels de poker, il ne déroge pas à la règle en proposant ses services et son expérience pour des activités annexes au jeu, mais toujours liées au poker. Hellmuth a par exemple produit plusieurs vidéos d’apprentissage, dont Phil Hellmuth’s Million Dollar Poker Secrets ou encore Ultimate White To Black Belt Course. Il a également rédigé des articles pour le magazine américain Card Player et publié quelques livres sur le poker comme Bad Beats, Play Poker like the Pros, The Greatest Poker Hands ever Played ou encore Lucky Draws. Il sortira même un bouquin Poker Brat, contenant des éléments autobiographiques et des conseils. Au printemps 2006, il remplaça ensuite Phil Gordon pour commenter Celebrity Poker Showdown sur la chaîne Bravo.

La personnalité de Phillip J. Hellmuth

Hellmuth est un personnage qui est particulièrement connu pour faire des remarques hargneuses sur le niveau de ses adversaires. Aigri après avoir été victime d’un bad beat, il est capable de faire preuve d’un manque de diplomatie flagrant. Lors du tournoi principal (Main Event) des WSOP de 2005, Hellmuth lança même la phrase qui devint culte à sa femme dans le public : « I can dodge bullets, baby ! » que l’on pourrait traduire par « Je suis capable d’éviter les balles, chérie ! » ; tout juste après avoir couché A K (As – Roi) contre un adversaire ayant A A (paire d’as) avec un flop (A 4 4 Q) qui finira par lui donner raison d’être sorti et d’éviter de tomber face à un adversaire touchant alors ici un Full.

Dans les réactions cinglantes et les propos un peu controversés de Phil on se souviendra également de ce moment où il a accusé un joueur amateur de n’être même pas capable d’épeler le mot « poker » après que celui-ci fut allé à tapis pré-flop, avec Roi Valet contre As Roi de Phil et qu’il eut gagné le coup in extremis. Phil est une personne qui ne mâche pas ses mots et qui n’a pas vraiment connaissance du mot humilité ou modestie et dont quelques citations resteront gravées sur les tapis des tables de poker comme : « S’il n’y avait aucune part de chance, je pense que je battrais tout le monde » ou encore « J’ai révolutionné la façon de jouer au Texas Hold’em No-Limit. ».

Bonus de Bienvenue 300% jusqu'à 60 €

Profitez de l'Offre !