Quand l’argent est plus fort que la famille

Premier dépôt 100% jusqu'à 500€

Profitez de l'Offre !

Une affaire incroyable nous revient aux oreilles aujourd’hui. Cela se passe au Canada et porte sur une assez étrange histoire de famille et de gros gain. Un fait qui nous prouve que la famille ne fait pas bon ménage avec l’argent. Voici donc le fait qui relate la récente histoire de cette femme qui poursuit son neveu pour un gain de loterie…

La famille passe après l’argent

C’est une histoire qui peut arriver à tout le monde et qui prouve qu’on ne peut faire confiance à personne lorsque l’on gagne une grosse somme d’argent. On ne peut pas se fier aux amis, mais ce fait divers d’aujourd’hui nous prouve qu’on ne peut pas également faire confiance à la famille, quels que soient les liens que l’on a, ou que l’on croit avoir, avec ses proches. Nous avions déjà publié dans Roulette.be des articles pour vous conseiller de garder le plus possible le silence autour de vous si vous remportiez un gros gain au jeu, au jeu de casino ou encore à la loterie. En lisant cette petite histoire, vous aurez la preuve que certains peuvent aller très loin pour de l’argent…

Depuis la fin des temps, l’argent a toujours été vecteur de problème et peut toujours tout détruire dans une vie, comme le montre à présent cette petite histoire que nous allons vous conter et qui puise son origine au Canada.

Le ticket de la discorde

Nous sommes face à une femme nommée Barbara Reddick, qui vie à Guysborough, une localité canadienne de la Nouvelle-Écosse, et qui a décidé de poursuivre son neveu pour un gain de loterie de $1,2 million que ce dernier souhaite partager avec elle. Le plus surprenant dans tout ça est que leurs deux noms apparaissent en fait sur le ticket gagnant. Mais Barbara Reddick estime que son neveu ne peut pas réclamer la moitié du gain, car c’est elle seule qui a acheté ce ticket qui deviendra par la suite gagnant et l’objet de toutes les convoitises.

Une affaire qui nous plonge immédiatement dans le bain et qui nous prouve que l’argent reste une valeur plutôt sûre pour détruire des relations familiales. En effet, on sait que Barbara Reddick était très proche de son neveu avant ce conflit et que tous les deux qualifiaient leur relation de privilégiée. Cette première considérant même ce dernier comme un fils. Mais la donne a changé et la femme a désormais un autre objectif dans sa vie : l’empêcher de toucher la moitié du jackpot qu’elle a selon elle remporté en exclusivité.

Mais alors, pourquoi le nom de son neveu figurait-il sur le ticket ?! La cause est simple et vous allez très vite comprendre. CBC.CA, la Société Radio-Canada et le plus ancien service de diffusion du Canada, dévoile que Barbara Reddick était une grande habituée du jeu et jouait donc très souvent à la loterie. Lors de ses mises, elle mettait alors son nom, ainsi que celui de son neveu sur le ticket. Un geste coutumier qui résonnait comme une habitude, puisque pour elle, mettre les deux noms était une sorte de porte-bonheur. Ça lui donnait en effet l’impression que le nom de son neveu pouvait lui porter chance et l’aider peut-être à gagner un gros lot. Chacun ses superstitions ! En tous cas, c’est une preuve ici que les deux personnes se voyaient très régulièrement et surtout qu’elles s’appréciaient…avant…

Et le jackpot tombe…

Tout va pour le mieux du monde entre les deux membres de la famille, jusqu’à ce que Barbara Reddick remporte enfin le jackpot. Ce sera alors le début d’une nouvelle vie qui ne démarre pas si bien que ça. La loterie lui permet de remporter alors 1,2 millions de dollars canadiens ; mais elle estime que l’argent lui revient à elle toute seule et que son neveu n’est absolument pas en droit de réclamer sa moitié.

D’ailleurs, si vous faites une recherche sur internet avec le nom de cette gagnante, vous tombez alors sur une série de photos officielles prises par l’organisme de jeux, et affichant les deux membres de famille qui tiennent alors le chèque. Des photos qui parlent en fait d’elles-mêmes puisque l’on y voit le large sourire de Tyrone Macinnis au côté de sa tante qui est quant à elle bien moins souriante. Lors des interviews, cette dernière s’exprimera alors assez rapidement et avec virulence devant quelques journalistes qui l’interrogent. Elle lâchera même un « Rendez-vous au tribunal. » qui en dit long sur l’ambiance qui règne au sein de ce duo qui semble plus si fusionnel que ça. Elle ajoutera également : « C’était mon ticket. J’ai acheté le ticket et maintenant il essaie de mentir en disant que j’avais dit qu’on partagerait. Je vais le poursuivre au tribunal. Je vais prendre un avocat dès demain. Vous pouvez imprimer ça. ».

Ce sera donc à la justice de trancher, sachant que le ticket gagnant mentionne bien les noms des deux individus. Mais le scandale gravite pour le coup autour de Barbara qui réfute le fait qu’elle lui avait proposé de partager les gains à 50-50. Elle expliquera et affirmera avoir juste mis son nom pour se porter bonne chance. Une action qu’elle répétait alors chaque fois depuis plusieurs années. Et cette fois, le ticket était gagnant et voyait même le numéro de contact du ticket être celui de Tyrone, son neveu déchu. « J’ai mis son nom sur le ticket pour la chance parce qu’il est comme un fils pour moi, enfin…il était. Il a été chanceux, mais par pour un demi-million de dollars. ».

La loterie et ses responsables, croyant bien faire en voyant deux noms sur le ticket, avaient alors préparé deux chèques de $611,319. Mais cela n’a pas eu vraiment l’effet escompté par l’organisme qui a provoqué en fait la colère de la gagnante, qui estime que son neveu peut juste réclamer environ $150,000, mais absolument pas la moitié du gain. Une affaire de jeu de hasard pas comme les autres qui se poursuivra donc devant le tribunal.

Premier dépôt 200% jusqu'à 300€

Profitez de l'Offre !