Blackstone rachète Cirsa et Partouche lance sa 1ère appli

Bonus de Bienvenue 300% jusqu'à 60 €

Profitez de l'Offre !

Nous avons trouvé un excellent moyen de vous faire commencer agréablement cette nouvelle semaine. Ce sera donc en vous relatant deux bonnes nouvelles dans l’univers du jeu de casino en ligne. La première concerne donc le groupe Cirsa Gaming Corp, qui est à ce jour le plus gros casinotier espagnol, qui a donc été racheté par la firme américaine Blackstone ; et la seconde qui concerne le gros groupe Partouche qui lance sa toute première application mobile de jeux de casino ce mois de mai 2018.

Blackstone et Cirsa Gaming Corp

Cette année, on peut constater que le fond d’investissement Blackstone a particulièrement envie de s’étendre et de conquérir de plus en plus de territoire dans l’univers du jeu. Après avoir récupéré le groupe français de casino JOA, le géant américain jeté à présent son dévolu sur celui qui est considéré à ce jour comme étant le plus gros opérateur de casinos en Espagne : Cirsa Gaming Corp.

Le spécialiste des achats-acquisitions avait en effet annoncé depuis fin avril 2018 vouloir s’approprier le plus gros casinotier espagnol. Il avait alors, à l’époque, annoncé avoir conclu un accord avec Cirsa. Un partenariat qui lui permettait de prendre alors le contrôle des activités de casino, mais aussi du bingo et des paris sportifs de la firme en Espagne, en Italie et en Amérique Latine. Mais on sait également que les opérations argentines ont quant à elles été exclues du deal. Pas assez rentables ?

Une histoire de gros sous

Vous aimez les gros chiffres et les histoires de gros sous ? Alors vous êtes ici au bon endroit. En effet, le prix d’achat du monstre espagnol serait compris entre 2€ et 2,5€ milliards. Mais rien n’est encore joué, car Blackstone devra compter sur la présence, selon les informations communiquées sur cet accord, de son principal rival pour acheter Cirsa. Apollo Global Management est en effet également sur le coup, et se trouve être surtout connu pour être le principal actionnaire de la firme Caesars Entertainment.

Il faut savoir que Blackstone, qui annonçait avoir pris le contrôle de la firme de casino français JOA l’année dernière, a permis à cette dernière, actuellement numéro 3 français, de se motiver à retrouver de nouveaux objectifs, comme celui de vouloir doubler de volume d’ici 2022.

Le mastodonte Cirsa

Mais puisque nous en sommes à parler de géant respectivement dans sa catégorie, n’oublions pas de citer cependant que Cirsa, du côté des statistiques, n’a rien à envier aux grands groupes internationaux, et encore moins aux grosses firmes dans le secteur du jeu. Cette marque dispose en effet de chiffres qui restent assez impressionnants dans l’ensemble puisque le groupe espagnol recense pas moins de 147 casinos, mais également 178 salons de jeux. Il dispose aussi de 2 000 salons de paris sportifs et pas moins de 70 salons de bingo. Un très gros panel de produits qui permet à cette structure de voir un chiffre d’affaires estimé à 1,7€ milliard en 2017. Un sacré pactole qui devrait même augmenter dans le futur bilan au premier trimestre 2019.

Blackstone est atteint d’une fièvre acheteuse

Considérée comme un véritable champion du monde de l’acquisition, et ce depuis déjà de bien nombreuses années, Blackstone s’est lancé en 1985 et à grandit petit à petit grâce à ses dirigeants. À sa tête on retrouvait alors d’anciens cadres de la banque Lehman Brothers, un établissement qui avait fait faillite en 2008. La firme conclura progressivement un nombre impressionnant de contrats et deviendra ensuite ce qu’elle est à présent : une méga-structure pesant des milliards de dollars.

Si vous êtes un fervent lecteur de nos articles sur Roulette.be, vous avez dû déjà en entendre parler au travers de quelques-uns de nos articles qui citaient quelques-uns de leurs plus beaux faits d’armes. Parmi ces derniers, nous pourrions par exemple vous rappeler le rachat de Hilton Group par la firme pour la somme impressionnante de plus de 20$ milliards en 2007. Blackstone est à un ce jour un gros groupe mondial qui possède principalement des hôtels, mais aussi des casinos et des parcs dans le monde entier. Pour vous faire une idée plus concrète de sa puissance et de son poids dans l’industrie, à l’échelle mondiale, ce groupe est le principal concurrent de Walt Disney Company.

Puisque nous parlons gros sous et de géants de l’industrie du jeu de casino, nous ne pouvions pas occulter cette seconde nouvelle qui fait la une de la presse financière et ludique. Le groupe Partouche lance ce mois-ci sa toute première application mobile de jeux de casino. Une occasion pour nous de vous relater cette nouvelle prometteuse pour tous les joueurs habitués à jouer sur smartphones et tablettes.

L’appli de Partouche

Le groupe Partouche vient en effet d’annoncer la sortie d’une toute nouvelle application mobile. Intitulée « Partouche Casino Games », cette appli est donc déjà disponible en ligne depuis le 2 mai dernier sur Google Play, mais également sur l’Apple Store. Si la nouvelle peut paraître désuète pour les communs des mortels, elle n’en reste pas moins qu’elle relate ici une nouveauté qui constitue incontestablement une nouvelle stratégie marketing spécialement ciblée. En effet, le groupe affiche clairement ici son intention de conquérir une nouvelle clientèle en dédiant cette plateforme à une catégorie de joueurs plus jeunes, en lui proposant une idée innovatrice touchant à la fois le Blackjack et les jeux de machines à sous en ligne.

Mais tout ceci a bien évidement été un travail de longue haleine de la part du groupe, qui a demandé à Partouche Casino Games la nécessité de nombreux mois de réflexion, histoire de peaufiner une application avantageuse et surtout gratuite, destinée uniquement aux supports mobiles et permettant à ses membres adhérents de pouvoir profiter pleinement d’une multitude de cadeaux qui leur seront spécialement réservés.

Le groupe, qui se lance vers un rajeunissement de sa clientèle avec des jeux susceptibles de séduire la jeune génération, assume pleinement son objectif qui consiste à cibler un public bien plus jeune ; histoire également de proposer des prestations qui pourraient certainement les intéresser et surtout les captiver. Une décision qui fait certainement suite au constat de 2017, d’une augmentation considérable du taux de fréquentation de 58 % du côté des tranches d’âge 18 – 24 ans. On a alors affaire ici à une hausse qui a permis une évolution de 32 % sur les inscriptions au programme de fidélité.

Les utilisateurs pourront profiter d’un ensemble restreint, mais fortement ludique, avec une liste qui renferme en fait 4 machines à sous à thèmes comme LasVegas ou encore Dragon Spin. Une occasion pour eux de s’essayer à des slots traditionnels avec un accès en offline ; sans oublier les deux tables de Blackjack comprenant une boutique en ligne et un accès VIP.

200% Premier dépôt jsuqu'à 80€

Profitez de l'Offre !