L’histoire de poker

Premier dépôt 200% jusqu'à 300€

Profitez de l'Offre !

Nous allons vous expliquer aujourd’hui d’où vient le poker, ses origines, son histoire, ses variantes, au travers d’un article que nous vous souhaitons agréable et instructif.

Nous assistons à un grand tournant de l’histoire du poker en ce 21e siècle qui a vu le jeu de cartes exploser et prendre un formidable essor, largement aidé il faut bien l’avouer par l’avènement de l’internet. Il s’est suivi ces dernières années une sorte de démocratisation du jeu, et incontestablement une forte médiatisation qui fait du poker ce qu’il est aujourd’hui, à savoir le jeu le plus populaire. Mais, même s’il avait cependant une image sulfureuse pendant des décennies, le jeu est à présent pratiqué dans le monde entier par des millions de joueurs. Certains d’entre eux sont même devenus de véritables stars. Pourtant, même si le jeu reste complet et technique, il n’a pas toujours bénéficié d’une aussi grande popularité…

Une chose est certaine : il existe une multitude d’histoires et de légendes autour de la façon dont le poker est arrivé au monde. Nous allons vous faire découvrir celle que nous jugeons la plus plausible, malgré le nombre de variantes qu’il peut exister. Mais toutes ces histoires s’accordent dans un sens sur le fait que le poker est probablement une version de plusieurs autres jeux et qu’il a ensuite dérivé vers sa forme que nous connaissons tous actuellement. Une de ces variantes-là plus populaire nous propose de remonter en Chine, avec des Chinois qui auraient inventé le poker aux alentours de 900 après Jésus-Christ. À la base, ce serait donc un dérivé de dominos chinois eux-mêmes dérivés d’un jeu de dés en Inde ; alors qu’il trouverait sa paternité dans un jeu perse appelé As Nas, se jouant avec cinq joueurs et 25 cartes de 5 couleurs au 17ème siècle, selon le théoricien du jeu R.F Foster. Pour d’autres théoriciens, le poker trouverait plutôt son origine dans le Ganjifa. Il s’agit ici d’un jeu indien de 96 cartes peintes. Mais on peut même arriver à des origines pointant l’Égypte où des fragments de cartes datant du 12ème siècle ont été retrouvés.

Mais la version la plus fiable et restant la plus commune réside dans le fait que le poker serait né chez nos voisins français où l’on jouait le « poque » au 15ème siècle. C’est à cette époque que le jeu de cartes se jouait avec 32 des plus hautes cartes et 4 couleurs d’un paquet de 52 où l’on a retiré les deux, trois, quatre et cinq. En ce qui concerne le mot « poque », celui-ci proviendrait du jeu Irlandais « Pocah » qui à son tour descendrait de l’allemand  » pochen  » signifiant en fait se vanter, bluffer…

Et l’Amérique s’en mêle !

Il se dit ensuite que les colons français auraient par la suite ramené le poker dans le sud des Etats Unis en Louisiane à la fin du 18e siècle. De là, les dialectes locaux auraient alors tout simplement transformé Poque en « Pokah » et enfin en « poker » par un fan du jeu nommé Jonathan H. Ce qui reste également plausible puisqu’on retrouvera les premières traces du poker américain en 1834 où il était joué à 20 cartes et 4 joueurs. Dans ce jeu, on peut constater alors que les joueurs n’utilisaient que les As, rois, reines, valets et les dizaines, chacun ayant 5 cartes en main et ayant pour objectif de faire la meilleure combinaison possible pour gagner la main.

Variantes du poker

Ce sera quelques années plus tard que l’histoire du poker sera ensuite marquée par l’apparition de nombreuses et bien différentes variantes. Elles s’accompagneront alors de changements multiples des règles à maintes reprises au fil des guerres et de la société américaine. Ainsi naît le five cart Stud (stud à cinq cartes), entre 1861 et 1865. C’est alors un jeu de poker qui fut largement propagé par les soldats de l’union lors de la guerre de Sécession et que l’on retrouve dans tous les bons westerns qui se respectent.

De ce fameux Stud est né ensuite le poker moderne. Bien différent, car les cartes ne sont plus privatives (cachées) mais plutôt des cartes ouvertes. On retrouve alors quatre cartes ouvertes et une seule fermée. Les cowboys continuèrent justement de propager cette nouvelle variante pendant la conquête de l’Ouest. Ils créèrent ainsi leur propre variante : le Draw. Il s’agit ici d’un poker joué à huit joueurs minimum, fermé, où chacun reçoit cinq cartes distribuées face cachée.

Las Vegas en bout de route

La forme moderne du poker reviendra ensuite à sa source, à savoir en Europe au début du XXe siècle, une fois importé par les canadiens. On trouve alors la variante du limit Hold’em, la plus jouée aujourd’hui, qui naquit en fait au Texas dans la ville de Robstown. Il nous paraît intéressant de développer un peu plus l’origine de ce nom, car si vous avez récemment joué au poker, vous l’avez certainement entendu au moins une fois pendant votre partie. Hold’em a donc commencé par s’appeler Hold me darling puis Hold me Tennessee pour enfin devenir Hold me que l’on peut traduire par « retiens-moi ».

C’est ensuite dans la capitale du jeu, Las Vegas, que le hold’em se propagera en 1967. Ce sont alors quatre hommes, devenus des légendes du poker et des précurseurs, qui ont participé à l’essor du hold’em à Las Vegas : Crandell, Brunson, Amarillo Slim et Crandell. À cette époque, le poker deviendra alors beaucoup moins subversif et plus respectable aux yeux du grand public, car les gains du Hold’em permettaient de gagner plus d’argent et a donc permis de professionnaliser le poker, contrairement au poker fermé qui limitait les mises et donc les gains.

Les années 70 et 90

Ce sont deux décennies importantes dans l’histoire du poker comme nous le connaissons actuellement et plus particulièrement pour la variante la plus connue, le Hold’em. C’est ensuite lors du premier tournoi des WSOP (Word Série of Poker) organisé à Horseshoe, à Las Vegas en 1970, que le Texas Hold’em a connu enfin son avènement lors de sa première intronisation au tournoi. Johnny Moss sera alors le tout premier joueur de l’histoire à remporter ce tournoi et à devenir champion du monde. De plus, il gardera son titre en remportant huit autres tournois par la suite.

Les premiers sites de poker firent leurs apparitions ensuite en 1990 sur internet et c’est 1998 avec l’avènement soudain de ce même internet dans les foyers, qu’on peut réellement jouer de l’argent via le réseau jusqu’à aujourd’hui au travers des plateformes de plus en plus évoluées, jusqu’à proposer des sessions live, avec des croupiers en vidéo et en direct pour vos parties et des concours incroyables pour remporter de gros gains, où des places pour de vrai tournois dans des casinos.

Premier dépôt 200% jusqu'à 300€

Profitez de l'Offre !