Le casino de Casteljaloux se porte bien

Bonus de Bienvenue 300% jusqu'à 60 €

Profitez de l'Offre !

Nous vous avons proposé hier une première partie d’article sur la croissance du Casino Barrière de Deauville. Il est temps à présent d’aborder la seconde partie de notre enquête exclusive sur Roulette.be en vous invitant à découvrir les performances et le bilan positif du casino de Casteljaloux, un établissement qui a vu son chiffre d’affaires augmenter de 43 % après une saison 2015–2016 et qui poursuit sur sa lancée depuis 2017 à ce jour.

Le Casino de Casteljaloux

Avant de vous parler de sa croissance et de son avenir, il nous paraît judicieux de vous en dire un peu plus sur ce Casino de Casteljaloux, une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine. Le Casino de Casteljaloux du groupe Arevian, ouvert 7 jours sur 7, dispose de salles de jeux qui sont réservées sur présentation d’une pièce d’identité, aux personnes majeures et autorisées à y pénétrer. Il vous propose tous les jeux traditionnels que vous pourriez trouver dans ce genre d’établissement.

Vous pourrez donc vous promener au milieu d’un espace ludique et convivial, incluant une terrasse Fumeurs dotée de 22 machines à sous, et découvrir les plus de 75 machines à sous au total dans tout le casino, qu’elles soient traditionnelles ou de dernier cri, pour des sensations garanties ! Vous pourrez donc tenter votre chance sur des slots à Rouleaux et vidéo rouleaux : 0,01€ / 0,10€, à Rouleaux : 0.02€ / 0,20€ / 0,50€ / 1€ ou encore des Vidéos Pokers : 0.20€ / 0,50€ / 1€ / 2€ tous les jours de 11h à 2h30 du matin et également jusqu’à 3h le vendredi, samedi et dimanche.

Le casino de Casteljaloux dispose également du blackjack électronique, vous invitant à vous installer confortablement devant l’un des écrans tactiles, et de jouer avec les mêmes règles qu’au blackjack, mais version électronique sur 7 postes sur 1 table qui sont à votre disposition pour une mise minimale de 2€ !

Que serait un casino français sans une Roulette ? Le casino de Casteljaloux vous invite également à jouer à la Roulette anglaise électronique ; un parfait équilibre entre jeu traditionnel et modernité grâce aux écrans tactiles qui vous permettent de miser facilement et de passer rapidement de la roulette aux jeux haute définition sur 12 postes répartis sur 2 tables qui sont à votre disposition ! Le Casino propose également 2 tables de blackjack, avec mise minimale 4€ pour renouer avec la tradition.

Des performances plus qu’honorables ces dernières années

Le président du Groupe Arevian, propriétaire du casino de Casteljaloux, est plutôt réticent lorsqu’il s’agit de communiquer dans la presse sur les chiffres de ses activités qui peuvent être selon lui sujets à beaucoup de fantasmes ; mais cela ne l’empêche pas d’avoir le sourire.

Antoine Arevian est donc plutôt comblé pour cette nouvelle année 2018, surtout lorsqu’il fait le bilan de ces 2 dernières années qui ont permis à son établissement de réaliser des performances plus qu’honorables. Sur la saison 2015–2016, le produit brut des jeux (PBJ), qui est en quelque sorte l’équivalent du chiffre d’affaires, a affiché une augmentation de plus de 43 %.

Dans le cas de Casteljaloux, 55 % en moyenne du PBJ est reversé à l’État. Cela représente un peu moins de 5 millions d’euros et Antoine Arevian, qui ne dispose pas encore des chiffres définitifs pour cette saison 2017, reste optimiste pour la suite : « Et pour la saison qui vient de se terminer, la hausse devrait encore être significative. ».

L’explication à une telle santé

Tout comme nous vous l’expliquions dans la première partie de cet article, publié hier sur Roulette.be et ciblant le casino de Deauville, la principale raison de cette augmentation est la même que pour l’établissement du groupe Barrière. Elle est d’abord à chercher dans la hausse de la fréquentation du casino. Ce casino a été construit fin 2013 et a représenté un investissement de plus de 6 millions d’euros. Il a subi une augmentation de visiteurs de l’ordre de 30 % lors de la saison 2015–2016, soit 80 000 entrées à l’année pour la partie jeux du casino. Dans ce secteur d’activités, la saison court du 1er novembre au 31 octobre.

Mais il compte également sur les services externes la partie bar et restauration, pour lui apporter toujours plus de clients et de revenus. Pas loin de 100 000 personnes selon l’estimation du patron du Groupe Arevian, sont passées cette saison-là au casino.

Toujours proposer plus

Mais si ce casino est en croissance, c’est également parce que son directeur a bien compris que le jeu ne faisait pas tout dans un établissement du genre. « Nous investissons massivement entre 250 000 et 400 000 euros par an pour avoir une offre de jeux intéressante et du matériel dernier cri pour nos machines à sous, ou encore des blackjack et des roulettes électroniques. Les clients viennent chez nous de Gironde, de Dordogne, des Landes parce que, même si nous sommes un établissement de taille moyenne, nous avons une offre équivalente à celle du casino de Bordeaux. ».

Cette nouvelle année, le Groupe Arevian va retravailler les aménagements des espaces bar et restauration. L’objectif de cette mission sera de les intégrer encore mieux à l’ensemble de l’établissement qui emploie une trentaine de permanents pour aller toujours plus loin dans le sens de cette hausse de fréquentation qui est donc également à rechercher du côté de cette partie « hors-jeu ».

Antoine Arevian ajoute à ce sujet de la partie externe : « Elle contribue à la rentabilité de l’établissement. Il est très important d’être polyvalent, car cela nous rend plus attractif. Aujourd’hui, beaucoup de nos clients viennent au casino sans se rendre dans la salle de jeux. Ils viennent passer une soirée au restaurant ou au bar. On le voit notamment en juillet-août, où nous avons un pic d’activité lié à l’attractivité du lac. Nous proposons des animations, comme des concerts, ou des soirées quiz. Ce n’est pas forcément rentable, mais cela crée une ambiance sympa. ».

Compter sur le renouvellement de la clientèle

La colonne vertébrale de cette démarche sera bien évidemment de cibler et de générer une amélioration du flux de fréquentation et une diversification de la clientèle. Le Casino de Casteljaloux brasse en effet une clientèle plus classique et âgée en journée, qui se rajeunit ensuite en soirée, attirée par l’ambiance festive que dégage le Casino et surtout par l’arrivée d’une offre de jeu électronique de dernière génération. Et le secret est bien là : proposer toujours des jeux qui sont dans l’air du temps et qui progressent technologiquement. Pour le directeur du casino, il s’agit ici d’une évolution flagrante constatée depuis 2 ou 3 ans. Il voit ici un renouvellement de clientèle qui permettra aux casinos et plus particulièrement au sien d’évoluer. Et ce n’est pas l’arrivée prochainement du Center Parcs de Pindères et Beauziac qui vont effrayer le président qui voit ici une bonne nouvelle, réalisant que plus l’offre touristique sera importante, et plus il pourra fidéliser les clients.

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'Offre !