Le casino JOA de Saint-Aubin-sur-Mer renouvelle ses slots

200% sur premier dépôt jusqu'à 160€ + 15 Tours Gratuits

Profitez de l'Offre !

Il faut bien avouer qu’une simple annonce comme le renouvellement de machines à sous au casino JOA à Saint-Aubin-sur-Mer peut paraître plutôt anodine. Mais cela nous permet cependant d’aller plus profondément dans le fonctionnement de la gestion des casinos et plus particulièrement de vous en dévoiler un peu plus sur une stratégie qui est fortement utilisée par les dirigeants de ce genre d’établissement, pour attirer toujours plus de nombreux joueurs…

Des équipements de jeu qui sont souvent remplacés

Pour comprendre de quoi il en résulte, il suffit avant tout de bien prendre en compte que les équipements de jeu sont effectivement assez souvent remplacés dans le secteur des casinos, histoire de rester dans l’ère du temps et de satisfaire l’ensemble de la clientèle.

Ce n’est pas nouveau et cette pratique est également fortement employée sur tous les casinos en ligne comme Casino777.be ou encore Ladborkes qui s’emploient chaque mois à ajouter de nouveaux titres à leurs catalogues de slots déjà bien remplis.

Dans le jargon du jeu, cela s’appelle « un mix ».

Il s’agit en fait d’une opération judicieuse qui permet au directeur de l’établissement de sortir particulièrement des sentiers battus et donc de se démarquer de la concurrence. Et s’il existe du côté de chez nos voisins français un casino qui l’a bien compris, c’est forcément le casino JOA de Saint-Aubin-sur-Mer qui vient d’ajouter à son parc de nouvelles machines à sous plus performantes et surtout plus modernes…

Le mix du casino de Saint-Aubin-sur-Mer

Stéphane Longo est le directeur et responsable du casino de Saint-Aubin-sur-Mer. Il a décidé de commencer le second trimestre de 2019 en faisant « un mix » sous la supervision minutieuse de la Police des jeux ; prétextant sa demande par le constat flagrant que les machines précédentes qui valorisent son parc de jeux étaient déjà obsolètes à jour et qu’elles nécessitent un rafraîchissement. Une occasion donc d’apporter un air nouveau au sein de l’établissement.

Il expliquera ensuite que ses clients sont attirés par les nouveautés tout en faisant attention à la thématique du jeu ainsi qu’aux différents bonus disponibles. Sans oublier, pour appuyer sa demande, que ces joueurs attendent des slots une fréquence de gains plus souple et un montant du jackpot plus conséquent.

Une opération coûteuse et contrôlée

On sait donc, d’après les dires du directeur, que cette initiative a été effectuée sous l’œil vigilant de la Police des jeux qui dispose d’une antenne valorisant un service régional implanté à Caen. Stéphane Longo déclare également que ces machines ont été réceptionnées avec toutes les informations les plus importantes communiquées par les éditeurs et à prendre en compte, comme les numéros de série, le plan d’installation ou encore les tableaux des mises disponibles.

Mais alors…quel coût peut bien avoir ce genre d’opération marketing sous fond de renouvellement et de rafraîchissement de jeux de hasard ?

Et bien, il faut savoir qu’en termes de prix, le coût de cette opération varie en fait selon les casinos. Mais en gros, il est intéressant de relever qu’il faut au minium compter sur 25 000 euros de dépense par machine. Ce qui inclut cependant ici, et fort heureusement, sa licence d’exploitation.

Nous savons donc que le montant de l’investissement a atteint 150 000 euros pour le casino de Saint-Aubin-sur-Mer géré par le groupe JOA.

Il faut savoir également que, comme toujours, les vieilles machines sont détruites pendant le remplacement, et ce en présence des forces de la police judiciaire.

Un nouveau parc de slots au casino de Saint-Aubin-sur-Mer

Le casino se dote à présent de quatre nouvelles machines que les fans connaissent certainement déjà. Vous pourrez donc tenter de remporter de fabuleux gains sur le jeu Dragon link qui, comme toutes les autres, affiche un très beau jackpot progressif. Sans oublier la présence d’une cinquième machine, et pas des moindres, en la qualité de la Lighting Link dévoilant un plafond à 10 000 euros et des gains intermédiaires à 500 euros.

Mais au total, ce sont au moins 75 machines à sous et des jeux de table comprenant 8 postes de roulette anglaise électronique et deux tables de blackjack qui font la fierté du casino.

En ce qui concerne l’aménagement et surtout l’installation des machines, seules les Sociétés de fourniture et maintenance (SFM) agréées par le ministère de l’Intérieur ont le droit de mettre en service une machine.

En effet, ces sociétés de fournitures ont l’habilité de vendre les machines à sous, contrairement au casino. Ce qui implique le fait que, avant d’installer ces équipements, il faut une autorisation de la Direction centrale de la police judiciaire.

Mais rien de bien long et déroutant puisque cette approbation est bien souvent délivrée au moins quinze jours avant la mise ne place.

Pour finir, il faut savoir que du côté du taux de redistribution, ce dernier se trouve fixé par l’État et s’échelonne à 85 % pour le marché des casinos. Mais comme nous vous l’avons si souvent expliqué sur notre portail de jeux : les opérateurs ont la possibilité de changer ce pourcentage à leur guise en tenant compte des mises versées. En ce qui concerne ce gros groupe JOA, principal rival sur le territoire français des groupes Partouche et Barrière, il est tout simplement fixé à 92 % sur l’ensemble de ses maisons de jeu implantées sur l’hexagone.

100% Premier dépôt jusqu'à 120€

Profitez de l'Offre !