Le guide complet sur les tournois de poker

Premier dépôt 200% jusqu'à 300€

Profitez de l'Offre !

Nous vous proposons de retrouver un maximum d’informations au travers de notre dossier complet qui va forcément vous aider à mieux cerner les règles des Tournois de Texas Hold’em un peu partout dans le monde. Vous avez l’intention de participer à des tournois, autour de vraies tables et d’abandonner un peu le virtuels et ses casinos en ligne ? Alors ce dossier est forcément pour vous !

Les tournois de poker

On retrouve chaque jour et par milliers, des joueurs de poker de tous les niveaux qui s’affrontent autour de tables et qui tentent leur chance contre des amis, des étrangers ou encore leur famille. Que ce soit en intimités entre habitués, dans un casino ou dans des clubs et des cercles de jeu, on prend un réel plaisir à jouer dans ces conditions de tournois au Texas Hold’em. Mais il existe cependant quelques règles à connaître si vous n’avez pas encore l’habitude de jouer dans des parties réelles du genre. Nous allons nous intéresser à présent plus particulièrement aux tournois. La première chose à cerner, c’est l’idée de base d’un tournoi de poker. Il s’agit de comprendre que tout commence par un buy in. C’est-à-dire que chaque joueur paie alors un certain montant défini par l’organisateur (le droit d’entrée, ou buy-in), et reçoit alors un certain nombre de jetons en échange, d’une certaine valeur pour composer votre stack et pour pouvoir prendre part au jeu. Évidemment, il s’agit ici du même nombre pour tout le monde. Il peut arriver parfois qu’un « fee » additionnel soit à payer. Il s’agit souvent d’un petit plus avoisinant les 5 à 10%, représentant en fait une somme destinée à l’établissement de jeu qui organise le tournoi, afin qu’il puisse se payer et régler ses frais.

Déroulement de la partie

Le déroulement du jeu est plutôt simple puisqu’il se joue comme une partie standard. Vous serez donc confronté à des blindes qui augmentent régulièrement selon des intervalles pré-déterminés par les organisateurs et la partie s’achève lorsqu’il ne reste plus qu’un joueur, à savoir le grand vainqueur du tournoi, avec tous les jetons en sa possession. Le stade de la compétition où vous serez éliminé déterminera l’endroit où vous finissez dans le classement du tournoi. Ensuite, il faut savoir que 10 à 20% du parterre de joueurs est payé dans un tournoi de Hold’em standard avec le plus gros de l’argent constitué par l’addition des buy-in. C’est un gain qui est réservé aux toutes premières places et qui se voit parfois complété par un montant de la poche de la salle pour gonfler le prizepool. Et on peut dire que les gains de ce genre de tournois peuvent très vite monter, au point de faire gagner vraiment beaucoup d’argent par rapport au prix du droit d’entrée. C’est pour cette raison que les gros tournois attireront forcément à la fois aussi bien les pros que les amateurs. Tous les joueurs chercheront à faire une grosse performance pour tenter de remporter le jackpot et la concurrence sera alors forcément féroce.

Les règles des tournois

Les règles des tournois peuvent légèrement varier parfois, selon les salles, les organisateurs ou les styles de tournois. Nous ne pouvons que vous conseiller de bien vous renseigner sur celles-ci avant que le tournoi ne démarre et ne vous mette dans une mauvaise posture. Mais n’ayez pas d’inquiétude ! Nous allons tenter de vous expliquer la plupart d’entre elles en vous exposant ci-dessous quelques-unes des règles les plus standard du jeu en tournoi de poker.

Assignation de votre siège

Étant donné que tout tournoi nécessite en amont une inscription, votre siège vous sera alors ensuite attitré, mais aussi attribué aléatoirement. Habituellement, les organisateurs vous délivrent sur place, une carte avec votre numéro de table et votre numéro de siège inscrit dessus. Il vous suffira de vous y asseoir et d’attendre le démarrage de la partie. Il s’agit ici d’un siège qui n’est pas définitif, car les tournois demandent parfois à ce que les joueurs se transfèrent d’une table à l’autre. Ce siège sera donc votre siège jusqu’à ce qu’un directeur de tournoi vous demande de changer. Attention cependant, car dans une partie de cash game, c’est l’inverse qui se produit et il n’y aura donc pas de changement de siège, sauf si vous le désirez et le demandez de votre propre chef. Puisque nous venons d’aborder le passage sur l’assignation de votre siège et le détail du cassage de tables, il est intéressant de bien comprendre pourquoi votre siège ne sera pas attribué définitivement lors d’un tournoi de poker. Au fur et à mesure que des joueurs sont éliminés dans le tournoi, le directeur du tournoi intervient alors pour commencer à « casser » des tables dans un ordre pré-déterminé. Dans le cas où votre table casse, on vous assigne alors de manière aléatoire à un nouveau siège libre, sur une autre des tables restantes.

Votre Stack de départ

Lorsque vous débarquez dans un tournoi et que vous avez votre numéro de table ainsi que votre numéro de siège, vous devriez forcément retrouver votre tas de jetons qui vous attendra déjà, en face de votre chaise ou fauteuil. Il s’agit ici du stack, un tas de jetons qui n’ont absolument pas de valeur en argent en tournoi. Vous ne pourrez donc pas faire de « cash out » à quelque moment que ce soit, comme cela peut-être le cas dans une partie de cash-game. Nous vous conseillons de toujours vérifier vos jetons par rapport au montant du tapis de départ affiché. C’est une très bonne manière de vous assurer que vous avez bien le bon nombre de jetons, histoire de partir avec les mêmes chances que les autres et de surtout vous familiariser avec les valeurs qui ne sont pas toujours affichées sur les jetons.

Les blindes

C’est également une grande différence qui existe entre les tournois et les parties de cash game. Les blindes augmentent au fil du jeu en tournoi pour forcer à jouer et surtout de perpétuer l’action. Vous pouvez habituellement retrouver ce timing d’augmentation des blindes sur un rétroprojecteur ou un écran, bien visible aux yeux de tous, mais pouvez demander également le programme d’augmentation à un membre du comité d’organisation. C’est une chose qui peut s’avérer importante que de vous familiariser avec la structure des blindes avant de jouer. À noter également que les blindes augmenteront au coup d’après dans le cas où les blindes doivent augmenter pendant que le dealer est en train de couper les cartes. Ne soyez pas surpris également si on vous demande de mettre d’autres mises que les blindes sur la table à un certain stade du tournoi. Il s’agit des « antes » qui sont en fait une autre mise obligatoire, plus petite que les blindes, et que tous les joueurs à la table doivent payer.

Distribution des cartes

S’il n’existe pas de croupier à table, alors la distribution des cartes se fait de la même manière qu’en cash game. On retrouve donc la petite et la grosse blinde avec les deux joueurs situés à la gauche du bouton et après chaque main, celles-ci se décalent d’un joueur sur la gauche. Pour déterminer le bouton (Dealer) avant la première main, on effectue souvent un tirage aléatoire, le plus souvent en tirant chacun une carte du paquet, et en voyant le joueur avec la plus grosse carte se voir attribuer le bouton.

Les Joueurs absents

Tous les joueurs doivent recevoir impérativement des cartes. De même qu’ils doivent impérativement poser leurs blindes et mises sur le tapis, qu’ils soient ou non à la table. Dans le cas où un joueur ne serait pas présent au moment où sa deuxième carte est donnée, alors sa main sera déclarée comme morte. Il perdra alors ses blindes et son jeu.

Le Tapis

Si vous vous déclarez à tapis, vous devez donc jouer le restant de vos jetons face à vous. Si le ou les autres joueurs face à vous vous suivent et possèdent plus de jetons que vous, vous ne pourrez gagner qu’une fois l’équivalent de vos jetons par adversaire. C’est exactement la même chose pour le joueur qui a moins que ce qu’il doit payer pour une blinde. Il ne jouera que pour l’équivalent de ce qu’il a mis. En ce qui concerne la confrontation à tapis, les deux mains doivent être exposées faces découvertes lorsque deux joueurs sont à tapis et que l’action est terminée, tout cela avant que la suite des cartes communes du tableau ne soit dévoilée.

Montrer les cartes

Montrer intentionnellement une carte est illégal en tournoi. On ne plaisante pas avec cette règle qui peut voir votre main être déclarée morte dans ce cas. Vous pourriez même écoper d’une pénalité qui correspondra, la plupart du temps, à un certain nombre de mains (habituellement 1 tour) durant lesquelles vous n’aurez plus le droit de prendre part. Vous pouvez également écoper d’une pénalité dans le cas d’un jeu inapproprié, c’est-à-dire si vous jurez, lancer ses cartes en l’air, insulter un adversaire, etc.

200% Premier dépôt jsuqu'à 80€

Profitez de l'Offre !