Les plus grandes joueuses de blackjack de l’histoire

Premier dépôt 100% jusqu'à 500€

Profitez de l'Offre !

Quelques femmes ont su prouver depuis des décennies que le blackjack n’est pas forcément qu’un jeu de cartes exclusivement réservé qu’aux hommes. En effet, on a pu constater que, durant de nombreuses années, les gens ont eu vraisemblablement tendance à penser que le jeu comme le blackjack, le poker et bien d’autres jeux de cartes étaient dominés par les hommes. Cela a cependant très vite évolué et changé avec l’apparition de plusieurs femmes, devenue des joueuses de blackjack hautement compétentes et connues dans le milieu. Même si on ne retrouve pas de nombreuses références féminines dans cette discipline autour des joueuses de mérite, dans le passé ou encore à ce jour, il n’en reste pas moins que certaines sont devenues professionnelles dans ce jeu et méritent donc une mention tout à fait spéciale et un petit aparté sur leur parcourt personnel.

Alice Walker

Vous l’aurez certainement deviné ; une de ces grandes dames du blackjack est effectivement originaire des États-Unis. Alice Walker vient donc de Houston, au Texas. Elle est également reconnue pour être une joueuse de cartes polyvalente bonne à la fois au Poker et au Blackjack. Elle a remporté le prix de deux championnats dans deux niches différentes en deux années successives. En 2006, elle s’est fait connaître du grand public en tant que meilleure joueuse de Poker après avoir remporté le Championnat national de poker à 3 cartes. Ce fut un grand tournoi où Alice est restée de longs instants après que chaque joueur ait commencé à être éliminé un par un pour finalement battre les 39 joueurs lors de ce tournoi. Certains ont déclaré que c’était juste son jour de chance, mais Walker a prouvé sa compétence à jouer aux cartes après avoir remporté à nouveau les World Series of Blackjack l’année suivante. Elle est rentrée à la maison avec 500 000 $ dans sa poche.

Elle s’est donc fait une place dans l’histoire du blackjack en devenant la première femme à remporter le Championnat du monde de Blackjack, développé par GSN et diffusé pendant quatre ans sur le réseau de télévision GSN. Ce n’est pas rien lorsqu’on sait que le tournoi comprenait certains des meilleurs joueurs de blackjack dans le monde d’aujourd’hui ; mais également des célébrités qui ont toutes concouru pour un premier prix de 500.000 $. Pour la petite anecdote, Alice a appris à jouer au blackjack quand elle avait tout juste trois ans. On a pu donc constater que sa vie était dévouée à la progression de ses compétences et elle a donc été récompensée à sa juste valeur par de nombreuses victoires dans des tournois de blackjack ainsi que lors de ce championnat de Poker à trois cartes. Elle reste la seule joueuse à avoir gagné le Championnat de Poker à trois cartes et le Championnat du monde de blackjack de façon consécutive. Elle a incontestablement sa place parmi les plus grandes joueuses de blackjack de l’histoire.

Eleanor Dumont

Tout droit issue de chez nos voisins français, elle figure en qualité de première joueuse professionnelle de blackjack enregistré comme étant une femme. Eleanor Dumont est donc née en France en 1834. Elle ira plus tard s’installer aux États-Unis où elle se découvrira une passion pour le « Vingt-et-un », l’ancêtre du blackjack moderne, qui l’a amenée alors à établir une salle de jeux dans la ville minière de Nevada City, en Californie. Madame Moustache, qui était le pseudonyme d’Eleanor Dumont également appelé Eleonore Alphonsine Dumant, était donc un joueur notoire sur l’American Western Frontier, surtout pendant la Californie Gold Rush et devait son surnom au fait qu’elle vivait l’apparition d’une ligne de cheveux noirs sur sa lèvre supérieure. Ce léger duvet ne l’empêcha pas pour autant d’ouvrir son saloon à l’âge de 20 ans en 1854 et de l’appeler alors le saloon / Casino Vingt-et-un.

Ce salon était particulièrement apprécié et fréquenté par des mineurs d’or locaux qui pouvaient alors la retrouver sur place, dans le rôle habituellement de croupier, tout en restant en parallèle un joueur féroce et redoutable sur les tables. Rusée, elle consolait alors les hommes qui avaient perdu à sa table avec une tournée de champagne offerte gratuitement. Mais, alors que la communauté minière dans la Ville du Nevada s’est amoindrie, Dumont a été forcé de déplacer son exploitation ailleurs et a donc continué à diriger le Vingt-Et-Un dans le Montana et dans l’Idaho, aussi bien qu’à Virginia City avant le retour à Brodie, en Californie où elle est décédée en 1879. Même si elle a fait partie des plus grandes joueuses de blackjack de l’histoire, on peut juger encore à ce jour que le blackjack reste encore un milieu très machiste puisqu’ Eleanor Dumont a été nominée pour faire partie des grands noms du Blackjack en 2006, mais qu’elle n’a finalement pas obtenu assez de votes pour être admise. On se rend compte donc que, malgré la contribution de diverses femmes dans ce jeu, le blackjack reste toujours considéré à ce jour comme un jeu particulièrement destiné aux hommes.

Cathy Hulbert

Surnommée actuellement « la plus grande parieuse au monde » et appelée également Cathy « Cat » Hulbert, cette joueuse est née et a grandi à New York en 1952. On a affaire ici à une passionnée qui a su concilier son amour du blackjack et des paris avec ses études puisque celui-ci lui a permis de rentrer à l’université. Comme énormément de joueurs de cartes de son époque, Cat Hulbert décida cependant de poursuivre sa carrière dans le jeu et de mettre de côté les études universitaires qu’elle ne jugeait pas pour elle. Elle décida alors de devenir une joueuse de carte professionnelle à l’âge de 24 ans en 1976. Elle déménagea alors très vite à Las Vegas pour poursuivre son rêve, mais les choses ne se déroulèrent pas vraiment comme elle l’espérait au début. Cat fut alors forcée de devenir croupier de blackjack pour survivre, avant de faire la rencontre inattendue d’un homme qui semblait toujours gagner des quantités importantes d’argent.

Celui-ci, sous le regard observateur de la demoiselle, augmentait et rabaissait ses paris toujours au bon moment. Une méthode qui intrigua alors Cat qui lui demanda son secret. Cet homme, certainement charmé et simplement connu en tant que « Peter », finit par la prendre sous son aile pour lui apprendre les principes du comptage de carte. Élève rapide et assidue, elle devint un membre de valeur de l’équipe de comptage de cartes de Peter qui fit gagner à cette fine équipe des millions en Europe. Cat retourna aux États-Unis et devint membre de l’équipe légendaire de blackjack organisée et gérée par Ken Uston alors que Cat Hulbert a été bannie de plus de 150 casinos et a été arrêtée plus de 50 fois. Toujours sur le circuit du jeu, à présent Hulbert ne joue plus vraiment au blackjack, et s’est plutôt reconvertie dans l’étude du poker, jeu pour lequel elle est devenue une joueuse remarquable.

200% Premier dépôt jsuqu'à 80€

Profitez de l'Offre !