Quand Mickey Mouse interfère avec le lancement de casinos

200% Premier dépôt jsuqu'à 80€

Profitez de l'Offre !

Elle est si mignonne et espiègle qu’on lui donnerait le Bon Dieu sans confession. Mais la petite souris représentant le géant Disney est cependant un des ouvriers qui ralentit considérablement l’implantation de 5 casinos au Val d’Europe. Nous assistons donc à une pause prolongée pour les lancements de ces établissements de jeux, et allons vous expliquer ce qu’il en est vraiment. Mais deux autres choses sont en cause…Il ne faut pas tout mettre sous le dos de cette pauvre petite souris quand même !

Le Val d’Europe

Avant de vous expliquer les dessous de ce secteur, il nous paraît important de vous expliquer ce qu’est le Val d’Europe chez nos voisins français. Il s’agit en fait du nom du secteur IV, aussi appelé « secteur Est », de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, à 35 kilomètres à l’Est de Paris. Nous sommes ici face à l’un des principaux centres urbains et d’affaires de l’Est de l’Île-de-France, un secteur qui reste également l’un des principaux pôles touristiques d’Europe bordé par la Marne au nord.

Il faut dire que le développement du Val d’Europe est en fait l’objet d’un projet d’intérêt général et d’un partenariat public-privé unique en France, associant l’État, les collectivités territoriales et la société Euro Disney qui exploite le complexe Disneyland Paris. C’est ici quelque chose de très bien structuré qui découle d’un très gros partenariat qui s’effectue dans le cadre d’une convention signée en 1987 entre le gouvernement français et la Walt Disney Company.

Mais il faut savoir, histoire de comprendre un peu plus ce qu’il se passe avec les casinos et le sujet que nous allons aborder ensuite, que Val d’Europe est également le nom de l’établissement public de coopération intercommunale regroupant les six communes du secteur, Val d’Europe Agglomération. Cette communauté d’agglomération est créée le 1er janvier 2016 et succède au syndicat d’agglomération nouvelle en place depuis le début du projet. Enfin, sachez pour terminer que Val d’Europe est aussi le nom du centre commercial qui est situé au cœur du nouveau quartier du centre urbain et qui sert parfois à désigner ce quartier.

Les casinos dans le Val d’Europe

Nous sommes dans les derniers jours de 2018 et il est donc temps pour tous les organismes de faire le bilan sur l’évolution des structures en place, mais surtout sur celles qui sont encore en projet et qui devaient sortir avant la nouvelle année. Et du côté des casinos, dont le lancement aurait déjà dû être effectif dans le Val d’Europe, on relève quelques ralentissements pas vraiment rassurants sur l’avancée des sorties. Ces établissements de jeux ne sont en effet toujours pas prêts pour profiter d’une inauguration prochaine. Il est incontestable de dire que le projet accuse un réel retard. Mais ce retard de projet n’est pas anodin puisqu’il est dû à de nombreux obstacles qui se dressent devant lui.

Il faudra patienter encore un peu…

Si ce n’est qu’il serait peut-être même plus judicieux de dire qu’il faudra attendre encore beaucoup de temps pour voir ce projet se concrétiser et les établissements ouvrir leurs portes au public. Alors, il ne fait aucun doute sur le fait que ce retard déçoit de nombreuses personnes, et surtout tous ceux qui avaient déjà fait des économies ces derniers mois et tout au long de 2018 pour s’amuser dans des casinos tous beaux et tous neufs. Mais fort de constater que leur future inauguration n’est pas pour demain et qu’elle n’est donc même plus du tout d’actualité à ce jour.

On ne sait pas combien de temps encore il faudra attendre pour pouvoir profiter de ses machines à sous préférées dans des casinos terrestres sur place. Le président du Val d’Europe de la période déclarait vouloir développer l’industrie du jeu dans le territoire durant le mois de mars de l’année 2017. Souhaitant en faire « la destination européenne du jeu », il ne fait aucun doute qu’il ne devait pas s’attendre à ce qu’aujourd’hui le projet stagne autant. Il faisait donc ici preuve de grandes ambitions qui sont néanmoins restées finalement aujourd’hui qu’au stade d’ambitions…

On ne constate à ce jour aucun changement sur le plan pratique ni sur le pan théorique. Rien n’a été effectué et on peut même se rendre compte que les études préalables à la réalisation de travaux n’ont même pas été réalisées. Bref, on est ici face à un projet qui met en pause la construction des 5 casinos annoncés ; un projet qui est à un point mort.

Mickey freine les casinos

Il faut dire que cette absence d’une avancée majeure reste aujourd’hui plutôt surprenante. On avait même vu plusieurs personnalités du territoire faire le déplacement jusqu’à Las Vegas pour découvrir les secrets de la référence en matière de casinos et de jeux d’argent dans le monde. Mais aucune de ces immersions dans le monde des jeux n’aura permis de booster l’avancée du projet qui n’a donc aujourd’hui plus lieu.

Jean-Paul Balcou, président actuel d’un des casinos, met en avant cette fin d’année le fait que d’autres domaines plus modernes ont pris le pas sur les jeux de casinos. Mais il se montre en parallèle plutôt optimiste et rassurant, expliquant dans les médias que les amateurs de casinos peuvent compter quand même ici sur un projet ne sera pas oublié, mais qui est conservé actuellement « sous le coude ».

Mais la question qui doit brûler vos lèvres est certainement la suivante : « Mais qu’est-ce qui ralenti les inaugurations de ces casinos à Marne-la-Vallée « ? ». Pour répondre simplement et en résumant, nous pourrions dire que c’est tout simplement Mickey qui met des bâtons dans les roues. L’une des causes principales du manque d’avancée dans les travaux est en effet l’élargissement du territoire dédié à Disneyland !

2 000 000 d’euros ont en effet été alloués à cet agrandissement. Un investissement qui n’a pas permis de consacrer d’autres ressources financières à l’inauguration tant attendue de ces 5 casinos dont il est aujourd’hui question dans notre article sur Roulette.be. Mais tout cela résulte bel et bien d’un choix stratégique dont le casino profitera cependant très certainement dans un avenir proche.

Mais il y a également une autre raison à ces ralentissements. Les longues et fastidieuses négociations avec les propriétaires de terrains, où les casinos devront être construits, sont également au programme de ce retard. Il faut dire que si ces terrains ne sont pas d’abord obtenus légalement, il est hors de question d’y voir alors pousser un casino. Une occasion ici de se demander vraiment et légitimement si le problème dans ces négociations ne viendrait pas du casino lui-même ?

Une 3e raison pour les retards

Mais il n’y a pas que Mickey et les propriétaires des terrains qui sont également mis en cause dans le projet de ralentissement de construction de ces 5 casinos… Plusieurs élus de la communauté ne sont en effet pas en accord avec le projet, car ils jugent que les jeux d’argent riment forcément avec blanchiment d’argent. Un brin démago et tiré par les cheveux, mais il faut bien avouer que les mauvaises réputations ont la vie dure chez nos chers voisins français…

On peut donc assurément dire que le Val d’Europe va devoir redoubler d’efforts de ce côté pour convaincre des élus au sujet de questions aussi sensibles que cet aspect financier et illégal. Une affaire à suivre donc au courant 2019…voire peut-être en 2020…ou plus jamais si tout est abandonné…

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'Offre !