Comment réussir une soirée poker à la maison

300€ Bonus de Bienvenue

Profitez de l'Offre !

C’est devenu un phénomène de mode ces dernières années et de nombreux adeptes débarquent jour après jour pour s’initier au poker et pour proposer des parties entre amis. Réussir une soirée poker à la maison est donc un challenge qu’il ne faut pas prendre à la légère, car il ne faudra jamais rien laisser au hasard. Nous vous proposons aujourd’hui de suivre quelques-uns de nos conseils pour réussir une soirée de poker organisée à la maison.

L’importance des invitations

Une chose est certaine : il vaudrait mieux que vous vous y preniez à l’avance pour lancer vos invitations. Mais il ne faudra pas vous y prendre trop tôt non plus. Explications… Lorsque vous allez organiser cette soirée, vous allez inévitablement contacter et inviter des amis que vous devriez connaître assez bien. Vous aurez donc dans ce lot des personnes indécises, des personnes de dernières minutes, des personnes distraites qui mélangent les jours, des personnes fragiles qui se désisteront au dernier moment, etc. Le créneau idéal du coup reste de joindre une bonne dizaine de personnes (selon vos places disponibles autour de la table évidemment) une semaine à l’avance en espérant qu’au moins 50 % d’entre elles vous donneront un accord ferme et définitif en les incitant à confirmer la veille de la soirée en guise de dernier délai.

Ensuite, il faut savoir que tout le monde n’a pas forcément l’habitude de se coucher tard, ou que certains travailleront peut-être le lendemain. Il vous faudra donc convenir d’une heure de rendez-vous pas trop tardive avoisinant par exemple les 19 h 30, horaires habituels de sortie du travail et de début des apéritifs en moyenne. Il vous faudra forcément tabler sur au minimum un retardataire qui fera prolonger du coup l’heure du lancement du tournoi. Le conseil le plus judicieux que nous pouvons vous confier pour que la soirée se déroule assez bien, c’est de ne jamais accepter par exemple le copain de Jean qui souhaite l’accompagner à votre soirée alors qu’il déteste jouer aux cartes et encore plus au poker.

C’est une erreur fatale qu’il faut éviter à tout prix, car un convive qui ne rentre pas dans le jeu le vivra forcément mal, isolé, délaissé, seul sur le canapé à vider vos bouteilles d’alcool… Une partie de poker ne doit pas être soumise à la pression du temps et un invité mis de côté aura toujours tendance à perturber le jeu, et à déconcentrer involontairement celui ou celle qu’il accompagne qui se sentira alors obligé d’abréger ses souffrances en dilapidant son tapis de façon aléatoire pour pouvoir rentrer plus vite.

Un apéro, mais avec modération

C’est quasiment un passage obligé si vous proposez un poker avant 20h ou si vos invités ne sont pas tous à l’heure. Servez à vos invités un verre de ce délicieux Rosé de la région PACA que Nicolas a apporté. Même si c’est vous qui recevez à votre domicile, cela ne fait pas de vous la personne qui doit rincer tout le monde en alcool. Sauf si vous êtes un peu vicelard et que vous savez que certains de vos amis tiennent difficilement l’alcool qui leur fera faire des erreurs à la table…ce n’est pas fairplay…mais nous sommes sûrs que certains y pensent quand même.

La plupart des invités jouent en général le jeu. Ils s’acquittent sans qu’on le demande d’un droit d’entrée sous la forme d’un breuvage quelconque. Mais n’oubliez pas cependant de faire quelques réserves avec deux ou trois bouteilles de vin, mais évitez du coup l’alcool fort, pour ne pas que le jeu soit faussé par l’abus de boisson. Proposez des cacahuètes, du surimi, des olives, des chips, des crudités comme des petites tomates cerises, du saucisson et surtout détendez-vous avant le début du tournoi.

Miser de l’argent pour éviter les clowneries

Une fois que tout le monde est présent, direction la table de jeu où vous aurez bien pris le soin de dresser avant l’arrivée des participants avec des jetons déjà distribués pour un stack entre 1500 ou 2000, peu importe, de toute façon il y a forcément dans l’assistance quelqu’un qui les recomptera après vous. Le point suivant est important : il faut que vos invités misent de l’argent réel à ajouter au pot de la partie, sinon, la soirée finira forcément par partir en barigoule.

Effectivement, il faut savoir qu’on bluffe mieux et surtout moins souvent lorsqu’ on a misé un peu d’argent. Les sommes engagées dans la partie et imposées à vos invités doivent rester raisonnables cependant. Nous vous conseillons par exemple un droit d’entrée dans le jeu de 5 euros par exemple et des conditions claires dès le départ en ce qui concerne les recaves (5 euros aussi) jusqu’à une heure qui convient à tous. Vous n’êtes bien sûr pas obligé d’opter pour des recaves mais il faudra prévoir alors des dvd ou des activités pour les perdants qui ont fait tapis dès la première main et qui se sont vu sortir dès le premier tour. En ce qui concerne les blindes, celle-ci peuvent démarrer en douceur (5 et 10) et doivent être augmentées régulièrement toute la soirée. Programmez une alarme avec votre application sur smartphone ou via un logiciel sur votre PC afin d’éviter de passer votre temps à surveiller votre montre pour signaler le passage aux blindes suivantes.

Ne négligez pas les pauses

Nous ne sommes pas tous égaux face au stress et une partie de poker, même si elle est entre amis, en procure parfois beaucoup trop. Et cela joue sur certains joueurs selon leur degré de sensibilité. Nous vous conseillons du coup d’instaurer des pauses de 5 minutes à intervalles réguliers comme toutes les heures, ou toutes les heures et demies… Ceux qui ont faim, encore plus soif, envie de passer un coup de fil à leur chéri(e) ou aller aux toilettes seront ainsi satisfaits.

Le partage des gains

Que vous soyez 4, 6, ou 10 joueurs, il est de bon ton que seuls 3 d’entre vous soient récompensés. Même s’il n’existe pas vraiment de règles à ce propos, faites donc en fonction du pot qui s’est constitué au fil des recaves. Si votre pot contient par exemple 50 euros (10 joueurs à 5 euros), partagez par exemple comme suit : 25 euros au premier, 15 au deuxième, 10 au troisième. Il faut vraiment que la différence soit visible entre ce que ramassera le vainqueur final et son dauphin, afin que chacun conserve un peu de motivation jusqu’au terme de la soirée, et s’en souvienne pour la prochaine tout en permettant au troisième de pouvoir se rembourser au moins sa mise de départ et d’une éventuelle recave.

25 Spins & jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !