Il pille délibérément sa pauvre grand-mère de £430 000

100€ remboursés premier pari

Profitez de l'Offre !

C’est le scandale de la semaine. On apprend qu’un trentenaire a eu l’audace et le culot de voler les économies de sa grand-mère…pour tout jouer au casino.

Il pille £430 000 à sa pauvre grand-mère

Si les jeux de casinos sont des établissements plutôt attrayants, qu’ils soient en ligne ou en durs, ils sont cependant des endroits que l’on doit consulter avec modération. Mais il existe cependant certaines personnes pour qui il devient incontrôlable de toujours vouloir miser et gagner plus ; même si pour cela…ils en arrivent à mettre en jeu de l’argent qui n’est pas le leur. C’est exactement le genre d’histoire qui s’est passée récemment et que nous allons vous conter à présent sur Roulette.be. Un joueur compulsif a en effet décidé de délester sa propre grand-mère d’une somme de £430 000. Mais le plus incroyable dans tout ça, c’est qu’il l’a simplement fait pour jouer aux jeux d’argent. Une opération vraiment vicieuse et sournoise, qui s’est étalée en fait sur plusieurs années. Une bien triste histoire qui nous montre une fois de plus que l’argent peut parfois faire perdre la raison à certains.

Une escroquerie sans scrupule

Mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête de Darren Gledhill ce jour où il a décidé d’organiser le siphonnage du compte en banque de sa grand-mère !? Un vol sans scrupule qui est à la fois surprenant et intolérable. Nous sommes donc en face d’un Britannique de 30 ans qui a donc tout simplement et délibérément pillé sa pauvre grand-mère âgée de 70 ans. Madame Sandra Gledhill ne verra absolument rien venir pendant 3 ans, tout comme le reste de la famille qui sera, du fait de ces actes honteux, sans réel héritage.

Darren Gledhill aurait en fait commencé ses méfaits tout juste après avoir ouvert un compte bancaire en ligne pour elle. Une manière judicieuse pour lui d’avoir un accès libre et permanent au compte et de pouvoir donc par la même occasion transférer librement de l’argent du compte de la grand-mère vers son compte personnel. Des manipulations bancaires frauduleuses qui auront quand même duré de juin 2014 à novembre 2017.

Une faille dans l’escroquerie

Pendant ces 3 années, l’homme a donc a effectué divers et nombreux virements du compte vers le sien. Essayant d’éveiller le moins possible les soupçons sur une activité étrange du compte, il effectuait alors des transferts de sommes allant de 1,20 £ jusqu’à plus de 10 000 £. Sa victime, sa propre grand-mère, n’avait aucune connaissance de ces agissements et de ces malversations qui se déroulaient dans son dos puisqu’elle séjournait en maison de retraite. Ce petit-fils indigne a donc tout simplement profité de son manque de lucidité pour lui ponctionner de l’argent régulièrement. Il n’avait plus alors qu’à le dépenser sans gêne dans différents casinos dans lesquels il était très certainement VIP. Mais il était aussi un piètre joueur puisqu’il arrivait à chaque fois dans les établissements avec de l’argent…qu’il perdait tout aussi vite.

Il faut dire qu’il s’agit ici d’un vol vraiment discret, qui n’attirait pas l’attention et qui se trouvait bien évidemment à l’abri des regards. Sauf que le principal escroc n’avait pas pensé que sa fameuse infraction pouvait être rendue publique à cause des 40 000 £ d’arriérés de loyer dû au fait qu’il n’y avait plus d’argent sur son compte. Une somme plutôt conséquente et qui ne passe surtout plus vraiment inaperçue, surtout du côté de la maison de retraite qui se plaignait alors de loyers non payés.

Il écope de 28 mois d’emprisonnement

Lors de l’enquête de police, ce ne sont pas moins de 350 transactions bancaires effectuées par le petit-fils depuis 2014 à 2017, qui seront découvertes après vérification des comptes bancaires par les autorités policières. Encore plus dramatique : Madame Gledhill est décédée en janvier 2018. Elle est partie sans même pouvoir donner de l’argent pour ses trois enfants. Comme Darren a avoué ses crimes, suite à un constat flagrant de preuves l’incriminant, le juge Durham l’a condamné à 28 mois de prison.

Ces 2 ans et 4 mois en cellule devraient suffire à Darren pour l’aider à réfléchir sur ses mauvais agissements. C’est une histoire qui n’est pas sans nous rappeler une autre affaire du genre, qui s’est déroulée l’hiver dernier dans l’Isère, chez nos voisins français…Une femme avait en effet volé la carte bancaire de son employeur pour tout simplement claquer l’argent au casino…Un montant de l’escroquerie qui était bien inférieur au cas précédent, mais qui avoisinait quand même les 5.200 euros…

Une voleuse sans scrupules

Une quinquagénaire qui réside à Pont-de-Beauvoisin dans l’Isère, a été prise à son propre jeu en ayant été interpellée pour avoir dérobé la carte bancaire de son employeur. Un vol qui avait pour objectif de lui permettre d’utiliser l’argent au casino d’Aix-les-Bains, où elle se rend assez régulièrement pour flamber.

Cette salariée qui travaille dans un organisme spécialisé dans l’insertion par le logement, s’est donc tout naturellement servie à 70 reprises de la carte bancaire de son employeur en l’espace de six semaines. Elle détournera ainsi, au profit des sites de paris en ligne et des jeux de casinos, la coquette somme de 5.200 euros.

Suite à un dépôt de plainte de la part du patron volé, elle est alors convoquée au commissariat. Elle restera ensuite sur une ligne de défense gravitant autour du fait que cette fameuse carte bleue, confiée par son employeur, lui avait été dérobée. Mais les enquêteurs arriveront à la faire craquer et à découvrir le pot aux roses, obligeant finement la quinquagénaire à finir par tout avouer. Elle expliquera alors qu’elle était tombée dans la facilité après avoir emprunté la carte bleue en question, un jour où elle avait oublié la sienne, et qu’elle avait ensuite oublié de la rendre, pour assouvir sa passion du jeu. Il ne reste plus qu’à suivre la sentence de cette affaire toujours en cours à ce jour au tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu.

Jusqu'à 150€ bonus sur premier dépôt

Profitez de l'Offre !