Elle remporte 375 510€ au Casino Barrière de Cassis

25 Spins & jusqu'à 100€ Offerts

Profitez de l'Offre !

La période de Noël est la période des miracles et une période où les vœux magiques ont une chance de s’exhausser. On ne sait pas si les joueurs dont nous allons vous relater les histoires ci-dessous ont fait des vœux, mais en tous cas ils ont largement profité de cette magie pour ce début de décembre, et fin d’année. Voici donc deux nouveaux gagnants qui concluent plutôt bien 2017. Nous vous parlerons ensuite d’une autre aventure qui est arrivée il y a un an de cela, et qui ne s’est pas aussi bien passée que pour nos heureux vainqueurs du mois. Une histoire plutôt insolite de gros gains dans un casino qui se termine plutôt bizarrement.

Elle remporte 27 202,43€ au casino Joa d’Argelès-sur-Me

Noël, période magique où tous les vœux peuvent parfois se réaliser ! Et pour notre premier vainqueur, il faut se rendre du côté de nos voisins français et plus particulièrement dans un casino Joa, une vraie mine d’or pour les passionnés de jeux d’argent et un vrai porte-bonheur pour l’un d’entre eux. Une personne a trouvé son bonheur dans le département français des Pyrénées-Orientales, en remportant le jackpot de sa vie. Un heureux événement qui s’est produit pour une habituée du casino JOA d’Argelès-sur-Mer, qui était loin de s’imaginer ce qu’il se produirait ce lundi 11 décembre 2017, un jour qu’elle n’est pas près d’oublier. En effet, le père Noël risque d’arriver avec une hotte pleine de cadeaux sous le sapin dans la famille de cette heureuse gagnante qui est repartie avec une somme conséquente de 27 202,43€. Mais le plus incroyable dans cette histoire, c’est qu’elle n’a joué qu’avec 0,88€. Alors, soit cette dame est vraiment chanceuse, soit nous sommes vraiment enclins à croire au miracle de Noël.

3€ et elle remporte un chèque de 375 510€

Mais le jackpot remporté au casino de Joa n’est pas le plus gros gain encaissé ce week-end de décembre. En effet, on retrouve également un autre jour bénit, toujours en France et du côté du sud cette fois. En effet, le bonheur a fait son apparition également 1 jour avant, le dimanche 10 décembre 2017 au casino Barrière de Cassis. Pour vous mettre dans l’ambiance : la nuit est fraîche dehors, il est tard dans la nuit et le casino commence à envisager de fermer ses portes. Mais un joueur marseillais âgé de 33 ans fera sonner le jackpot juste avant que le casino ne dise bonne nuit à tous ses joueurs.

Mais ce qui est encore plus original et un peu similaire à la gagnante précédente, c’est qu’elle n’aura misé que 3€ pour toucher un chèque de 375 510€. C’est encore une autre dame qui passera certainement les fêtes de Noël et le Nouvel An le cœur en joie. Un joueur qui a fait honneur au Casino Cassis en faisant sauter la banque, occasionnant ainsi un beau coup de pub pour le casino Barrière, un établissement vraiment apprécié par les joueurs qui s’y rendent.

Toujours dans les Bouches-du-Rhône

Et puisque nous parlons de petite mise et de casinos du sud, nous retrouvons ensuite une autre personne qui avait gagné la somme exorbitante de 714 562€ pour une mise de 2€ au casino d’Aix-en-Provence. Un casino qui a donc également fait un heureux gagnant, au même titre que de nombreux autres casinos français comme Joa Casino, Casino Barrière Cassis ou encore d’Aix-en-Provence. Mais si ces casinos ont été à l’origine de nombreux jackpots remportés, cela n’est pas non plus une évidence et il existe en fait qu’une seule façon de s’y prendre pour remporter un jackpot à partir de peu d’argent sur une machine à sous.

Il suffit en effet de vous focaliser en jouant sur une machine à sous à jackpot progressif, qui est le principe le plus rémunérateur pour le joueur et le moins coûteux pour le casino puisque ce sont les participants qui jouent, au travers de leurs mises, qui font gonfler le jackpot. Plus le nombre de participants sur la machine est important et plus le jackpot en question augmente jusqu’à atteindre parfois des sommes pharaoniques comme nos 3 précédents exemples. Mais il existe également des histoires de gros sous qui ne finissent pas toujours comme il se devrait…

Elle gagne 43 millions et repart avec un steak

Nous allons en effet vous relater une histoire plutôt insolite de cette femme qui remportera 43 millions sur une machine à sous, et qui verra alors le casino refuser de la payer et lui proposer à la place…un steak ! Nous sommes alors en été 2016, dans l’état de New York, et Katrina Bookman a dû sentir son cœur faire de drôles de palpitations quand elle a cru toucher un jackpot de plus de 42 millions de dollars sur une machine à sous. Mais le casino refusera alors de payer, invoquant un défaut de la machine et mettant la jeune femme dans une sale situation. D’autant plus que cette femme était une mère de quatre enfants, venant de très loin et ayant passé une vie plutôt dure en étant élevée de foyer en foyer, ayant même été SDF lors de son adolescence.

Une femme qui n’arrêtait pas de penser à sa famille au moment du gain et qui venait de croire que la roue avait en fin de compte tourné pour elle…mais il n’en sera rien lorsqu’elle croira gagner 42,9 millions de dollars en août dans l’un des casinos de Resorts World Casino. Elle ira même se prendre en Selfie devant la machine annonçant le gain, pour immortaliser l’instant et afficher son plus beau sourire. Elle fait déjà des plans, a des projets et s’imagine en train d’ouvrir un salon de coiffure qu’elle veut offrir à son fils. Elle envisage même de reverser un gros montant pour sa communauté, avant de déchanter assez rapidement.

Elle vivra un moment intense, entourée de clients qui la félicitent, du personnel qui semble intrigué et de la sécurité qui l’escortera alors, avec un responsable, à l’extérieur en lui demandant de revenir le lendemain. Lors de son retour, un jour après, Katrina s’adresse au casino et lui demande ce qu’elle a gagné. Un représentant lui répondra alors explicitement : « Vous n’avez rien gagné. ». Il ajoutera même que la seule chose que le casino lui offrait était un… steak.

Le dysfonctionnement fatal

La commission des jeux de l’Etat de New York s’empresse alors de prendre l’affaire en main et annonce avoir retiré la machine immédiatement après l’incident, afin de la mettre en réparation et la réinstaller. Il faut dire que, pour la décharge du casino, il s’agissait bien d’un dysfonctionnement, car ces machines à sous ne peuvent en fait offrir qu’un maximum de 6.500 dollars. Mais hors de question de faire de compromis pour la direction : Katrina Bookman ne recevra même pas cet argent minimum en compensation, mettant en rage son avocat qui déclarera : « Ils gagnent et la maison ne paie pas. C’est injuste selon moi. La machine vous prend votre argent quand vous perdez, ils devraient vous en donner quand vous gagnez. ». Mais une close mentionnée sur chaque machine, « malfunctions void all pays and plays » que l’on peut traduire par « tout dysfonctionnement annule les jeux et gains » est bien apparente et protège donc l’établissement juridiquement.

Premier dépôt 100% jusqu'à 500€

Profitez de l'Offre !