L’Ocean Resort et le Hard Rock débarquent à Atlantic City

300€ Offerts + 25 Tours Gratuits

Profitez de l'Offre !

Atlantic City et ses casinos

On a pu se rendre compte que, ces dernières années, Atlantic City et ses casinos ont beaucoup évolué. Il faut bien avouer que ces établissements reviennent de loin, surtout depuis la terrible crise de 2008 qui a particulièrement causé du dégât dans ce secteur. Une sale période pendant laquelle de nombreux dirigeants ont été forcés de faire des concessions ; en fermant par exemple cinq des douze casinos sur place. Et, comme un signe d’une bonne santé retrouvée, deux d’entre eux viennent de rouvrir leurs portes depuis quelques jours à peine. Sous la responsabilité d’une nouvelle direction, le Hard Rock Atlantic City et l’Ocean Resort Casino renaissent de leurs cendres. Une occasion pour Roulette.be de voir si cela ne marquerait pas ici un renouveau pour Atlantic City…

Ça bouge du côté d’Atlantic City

En tous cas, on peut assurément dire qu’il y a en effet du nouveau à Atlantic City. Cette ville, qui a été pendant longtemps une destination phare des jeux aux États-Unis et qui se situe à quelques kilomètres de New York, a en fait permis à ses douze principaux casinos d’engranger de très beaux et gros profits. Mais c’était avant les années 2000. Actuellement, on ne retrouve plus que sept casinos en activité. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les investisseurs se montrent frileux et plutôt hésitants à prendre des risques. Ils ont en effet du mal à venir apporter leurs capitaux dans ces établissements qui ne connaissent pourtant plus vraiment la crise.

Mais si les investisseurs se montrent plutôt sur la réserve, il y en a un qui n’a pas vraiment hésité longtemps, voyant en l’ancien Trump Taj Mahal comme un potentiel intéressant à exploiter. La firme Hard Rock Entertainment a donc effectivement racheté la propriété en faillite, n’ayant pas peur de dépenser des millions, histoire de la remettre au goût du jour et surtout à son goût et dans son style.

De nouveaux casinos déjà ouverts

Chose plus surprenante, et se voyant plutôt rarement habituellement dans cet univers ; le casino Hard Rock a ouvert finalement une journée en avance. Cet établissement de jeux est donc accessible depuis la semaine dernière. Histoire de se faire remarquer et de faire du bruit, il a prévu de proposer à ses visiteurs plusieurs festivités, avec notamment la venue prochaine du rappeur Pitbull et de Carrie Underwood, auteur-compositeur-interprète et actrice américaine dont l’univers musical est proche de la country et de la pop. Elle est la gagnante de la quatrième saison d’American Idol aux États-Unis en 2005. Pour démarrer en grande pompe, le casino n’a pas hésité à proposer un immense feu d’artifice pour lancer les festivités le jeudi 28 juin.

Chose encore plus surprenante, l’Ocean Resort Casino a également ouvert le même jour et surtout avec un jour d’avance. Mais il est important de relever que ce casino, anciennement le Revel, est à ce jour le casino le plus cher de l’histoire d’Atlantic City. En effet, ce dernier a finalement ouvert sous un nouveau nom, après avoir été racheté par Glenn Straub pour 4 % de son prix d’origine. Un établissement resté fermé ensuite pendant 4 ans, de 2014 à cette année.

Mais l’Ocean Resort fait savoir depuis son ouverture qu’il ne compte pas vraiment se concentrer uniquement que sur les jeux de casino. Il a l’intention de se frotter en effet aux paris sportifs. Il se démarque donc de son nouveau rival le Hard Rock Atlantic City, en profitant du fait que ce dernier ne dispose pas de bookmaker. Une occasion pour lui de se démarquer et de toucher une clientèle supplémentaire en proposant quelque chose de vraiment nouveau et rentable au travers d’un espace dédié au sport au sein de sa structure et sur pas moins de 700m² de surface. À cette occasion, les nouveaux visiteurs qui sont venus assister à l’ouverture de l’établissement ont pu par exemple s’attarder au stand de William Hill, qui a eu droit à son emplacement temporaire pour la journée d’ouverture. Notre petit doigt nous dit que William Hill plc, qui est l’un des plus grands bookmakers du Royaume-Uni et se trouve coté à la Bourse de Londres, devrai très prochainement occuper un poste permanent dans ce casino et dans un futur assez proche.

Les casinos ont toujours la cote

Le monde du casino est à présent en parfaite croissance et Atlantic City semble bien avoir l’intention de recréer de l’affluence dans la ville et de relancer sa cote avec ces deux nouvelles ouvertures. Mais ce genre de casinos ne sont pas les seuls à conquérir le cœur des joueurs. Les casinos tribaux américains ont également toujours la cote de leur côté, comme le prouve si bien le bilan sur leur forme en 2017, signant ici une septième année de croissance…

Les casinos tribaux américains montrent en effet une croissance constante. On a pu constater qu’ils généraient toujours plus d’argent chaque année et ce ne sont pas les chiffres pour 2017 qui diront le contraire, nous dévoilant cette semaine que l’ensemble de l’industrie a généré pas moins de 32,4$ milliards de chiffre d’affaires. Un très beau chiffre qui représente un taux de 3,9 % de croissance sur l’année précédente. Si cela ne vous dit pas grand-chose, il suffit d’imaginer que ce taux est au-dessus des résultats des casinos de Macau en 2016 !

Plein boum des casinos tribaux

Les casinos tribaux aux États-Unis sont codifiés par l’Indian Gaming regulatory Act de 1988. On retrouve donc 494 établissements éparpillés un peu partout dans le pays. Ce 32,4$ milliards de chiffre d’affaires en 2017 est un très beau chiffre qui peut tout à fait être comparé au 26,5$ milliards de CA que ces mêmes casinos ont dégagé en 2010. C’est donc un bon signe pour les patrons de ces établissements, mais aussi pour les joueurs qui peuvent retrouver les plus importants d’entre eux en Californie et dans le nord du Nevada. Deux états dans lesquels ils ont généré à eux seuls 9$ milliards. Pour la petite anecdote, relevez que le plus gros casino tribal de la région est le Pechanga Resort. Il s’agit d’un immense complexe qui propose plus de 3 000 machines à sous et pas moins de 19 000 m² d’espaces de jeux. De quoi vous donner le tournis !

Cette année 2018 est donc une très belle année pour ces établissements tribaux qui fêtent par la même occasion cette année leur trentième anniversaire de la création de l’Indian Gaming Regulatory Act (1988). Et vous ? Préférez-vous les casinos typiques américains d’Atlantic City ou plutôt les casinos tribaux du Nevada ?

Premier dépôt 200% jusqu'à 300€

Profitez de l'Offre !